ASSE : Le Préfet interdit, les supporters trinquent

Dans le monde merveilleux de la Ligue 1, personne n’est capable de rendre possible, et sécurisé, les déplacements de supporters. Du coup, dimanche, OGC Nice-ASSE sera une fois encore disputé sans supporters stéphanois.

A chaque semaine, son interdiction. Emanant d’un Préfet pour qui, souvent, les matches de football sont synonymes de danger public, suivis par des hordes de hooligans alcoolisés et dangereux. Une fois encore, et sans que cela dédouane les incompétentes autorités du ballon rond français, pas foutues de puis des lustres de se mettre autour d’une table avec les supporters, une rencontre de Ligue 1 va se dérouler sans supporters adverses. Ce sera dimanche, lors de Nice-Saint-Etienne avec des supporters stéphanois interdits de déplacement.

L’ASSE vient, comme d’habitude, de publier un communiqué. Que voici : « L’AS Saint-Etienne déplore l’interdiction de déplacement décidée par le Préfet des Alpes-Maritimes pour le match face à l’OGC Nice, programmé dimanche 21 janvier. Cette décision constitue un pas en arrière alors que, la saison dernière, 300 supporters stéphanois avaient en effet été autorisés à se rendre à l’Allianz Riviera avec le soutien des ultras niçois. Le club regrette d’autant plus cet arrêté que le précédent match OGC Nice-ASSE s’est déroulé sans heurts. Il s’agit de la deuxième interdiction de déplacement frappant le Peuple Vert en un peu plus d’un mois après l’arrêté pris par le Préfet de police des Bouches-du-Rhône avant la rencontre face à Marseille. Une telle décision ne peut que saper l’effort de dialogue consenti par le club pour permettre une bonne organisation des déplacements de supporters. »

L.T.