ASSE : les bonnes résolutions des Verts pour 2017

Notre rédaction a mené une enquête très sérieuse pour s’immiscer chez chaque joueur de l’ASSE le 1er janvier afin de vous dévoiler leurs bonnes résolutions pour 2017.

GARDIENS

Stéphane RUFFIER : Le gardien des Verts a promis de revenir à temps pour disputer le derby contre Lyon et le 16e de finale de Ligue Europa contre Manchester United. Il a juré aussi de ne plus s’énerver contre les attaquants israéliens qui traînent un peu trop les pieds, ni contre ses jeunes collègues de travail aux dents un peu trop longues…

Jessy MOULIN : La doublure de Ruffier a promis d’éviter les sorties kamikaze et de réussir son intérim de janvier aussi bien que celui de l’automne dernier en Ligue Europa.

Anthony MAISONNIAL : L’international U19 a promis d’enchaîner un deuxième clean sheet à Croix, dimanche, après celui face à Nancy. Et de piquer la place du fils Zidane en sélection.

DÉFENSEURS

KÉvin MALCUIT : En 2017, l’ancien Niortais entend poursuivre sa progression, être encore plus souvent décisif et un peu moins souvent expulsé.

RonaËl PIERRE-GABRIEL : En 2017, c’est promis : le jeune latéral ne jouera plus en Bretagne, lui qui est passé deux fois au travers à Guingamp et à Lorient l’année dernière.

KÉvin THÉOPHILE-CATHERINE : En 2017, c’est promis : “KTC” jouera plus souvent dans

l’axe et il privilégiera la technique au physique à l’entraînement.

LoÏc PERRIN : Les bonnes résolutions du capitaine, c’est de continuer d’être égal à lui-même et  de prolonger son contrat. Mais aussi de soulever une Coupe, comme en 2013.

LÉo LACROIX : En 2017, le Suisse a juré d’honorer sa première sélection avec la “Nati“ et d’être aussi bon avec les Verts qu’à son arrivée.

Florentin POGBA : Le Guinéen a promis d’éliminer son frère en Ligue Europa. Et d’arrêter de toujours remettre en place son short sur le terrain.

Cheikh M’BENGUE : En 2017, le Sénégalais a promis de faire taire les sifflets du Chaudron.

Pierre-Yves POLOMAT : Le Martiniquais compte sur la nouvelle année pour enfin s’imposer. Pour se donner plus de chances d’y arriver, il a promis de ne plus se blesser.

MILIEUX

Ole SELNAES : Le jeune Norvégien a promis de ne plus s’emporter contre un arbitre un soir de défaite. Et de chanter “chalala” un paquet de fois en 2017.

JÉrÉmy CLEMENT : Le n°6 a promis qu’il partirait cet été.

Benjamin CORGNET : L’ancien Dijonnais a promis qu’il partirait cet hiver.

Fabien LEMOINE : “Papy” a promis qu’il regagnerait sa place et retrouverait son niveau d’il y a deux-trois ans. Et qu’il arrêterait de rouspéter autant sur le terrain, aussi.

Vincent PAJOT : En 2017, l’ancien Boulonnais a promis qu’il marquerait plus de buts, et des buts qui comptent cette fois. Et qu’il irait plus de l’avant aussi.

Bryan DABO : L’ancien Montpelliérain l’a promis : cette année, il va monter en puissance. Et finir fort une saison commencée sur la pointe des pieds.

Jordan VERETOUT : L’ancien Nantais s’est promis de briller tellement ces prochains mois avec les Verts qu’il signerait à la Juve !

Henri SAIVET : Plutôt que d’être bon nulle part, comme c’est le cas depuis son arrivée à l’A.S.S.E., l’ancien Bordelais a promis d’être bon partout en 2017, comme c’était le cas chez les Girondins.

Erin PINHEIRO : Le Capverdien a promis de ne plus arriver en retard et d’exprimer enfin son potentiel, maintenant qu’il a fini de soigner sa pubalgie.

AILIERS

Romain HAMOUMA : L’ancien Caennais a promis de ne plus se blesser et de battre son record de buts sur une saison (9 buts).

Oussama TANNANE : Le Marocain a promis de vite soigner son début de pubalgie pour réaliser une grande fin de saison.

KÉvin MONNEt-PAQUET : L’ancien Merlu a promis de ne plus être aussi maladroit devant le but. Et qu’il ne traînerait pas des pieds pour jouer latéral si on le lui redemande.

Arnaud  NORDIN : Le jeune ailier a promis que son but contre Lille allait faire des petits.

ATTAQUANTS

Robert BERIC : En 2017, le Slovène a promis que son opération du genou serait enfin derrière lui et qu’il marquerait beaucoup de buts.

Nolan ROUX : En 2017, l’ancien Brestois a promis d’être aussi efficace que l’an dernier dans le sprint final.

Alexander SÖDERLUND : L’attaquant norvégien a promis de surprendre à nouveau, comme il l’a fait à Anderlecht. Et d’inscrire le but de la victoire contre Lyon, comme l’an dernier.

Laurent Hess, à Saint-Étienne