ASSE : Malcuit est sorti grandi de son année galère

Dans un entretien accordé à So Foot, le milieu de l’ASSE Kévin Malcuit se confie sur sa laborieuse saison 2015-2016.

Alors qu’il sort à peine d’une saison faste avec plus de 30 matches au compteur toutes compétitions confondues, Kévin Malcuit est désormais courtisé par de nombreux prétendants… Le milieu de l’ASSE se souvient toutefois que les choses n’ont pas toujours été aussi roses. Il y a un an, le Vert était dans une position autrement plus délicate après une saison d’apprentissage. « En signant à l’ASSE, je savais que ça allait être compliqué, car c’est un grand club et j’étais bien conscient qu’il y avait de très bons joueurs à ma place, se souvient-il à travers un entretien accordé à So Foot. Mais c’est vrai que lorsque tu sors d’une saison pleine en Ligue 2, toi dans ta tête tu te dis : « Ouais, c’est bon, je vais enchaîner, je vais jouer…  » Mais non, la vérité, c’est que ça ne se passe pas comme ça. Et au bout de deux-trois mois, je m’en suis bien rendu compte ! »

Le mental au révélateur

Le milieu des Verts a donc vécu une saison 2015-2016 galère et a dû s’accrocher pour rester dans les plans de Christophe Galtier. « Au quotidien ça n’a pas été évident. Quand tu étais l’un des joueurs importants de Ligue 2, tu penses continuer sur ta lancée, sauf que d’un coup, tu t’arrêtes. Forcément, ça te met un coup au moral. Mais c’est aussi dans ces situations que tu vois si tu as un gros mental ou non. Personnellement, je sais que j’en ai un. Je suis du genre à beaucoup bosser, à ne pas lâcher. C’est ce que j’ai fait et ça a fini par payer. »

T.C.