ASSE – Mercato : 7 mercenaires, six mois et puis s’en vont ? 

Arrivés cet hiver, ils sont 7, joueurs, coachs, directeur général à avoir changé le visage de l’ASSE. Leur motivation, leur apport, leur avenir : focus.

Jean-Louis GASSET

Pourquoi est-il là ?

Jean-Louis Gasset n’a pas été présenté aux médias à son arrivée, fin novembre, sur l’insistance de Bernard Caiazzo. Cela lui a évité de répondre à certaines questions, et surtout à celle concernant ses motivations, s’il venait à l’ASSE uniquement pour seconder Julien Sablé ou non. Gasset le dit souvent : il est là en mission. Sablé n’ayant pas ses diplômes, il n’a mis qu’un mois avant de devenir n°1. Son objectif : sauver l’ASSE de la relégation, comme il l’avait fait l’an dernier à Montpellier.

Ce qu’il apporte ?

Gasset apporte sa grande expérience, mais aussi son sourire, sa bonne humeur et ses réseaux, qui lui ont permis de convaincre la plupart des recrues hivernales à le rejoindre chez les Verts.

Restera-t-il en fin de saison ?

Gasset a signé un contrat d’un an et demi. Il se plait à Saint-Etienne, où les actionnaires lui ont donné les moyens de renforcer l’équipe à sa guise au Mercato. Mais difficile de savoir s’il restera ou non à l’issue de sa « mission ». Cela pourrait dépendre de Laurent Blanc, dont il est l’adjoint historique. Mais aussi du changement de direction qui pourrait intervenir en fin de saison, à l’ASSE.

Ghislain PRINTANT

Pourquoi est-il là ?

Ghislain Printant est arrivé à l’ASSE fin décembre, après la trêve, à la demande de Jean-Louis Gasset, dont il était déjà l’adjoint à Montpellier l’an dernier.

Ce qu’il apporte ?

Amoureux des Verts, Printant est heureux d’être là et ça se voit : au quotidien, il apporte son enthousiasme à un groupe qui avait perdu le sourire au début de l’hiver. C’est lui qui anime les séances d’entraînement, avec une gouaille très méditerranéenne.

Restera-t-il en fin de saison ?

Comme Gasset, Printant est sous contrat jusqu’en juin 2019. Son avenir devrait être lié à celui qui l’a fait venir au club.

Frédéric PAQUET

Pourquoi est-il là ?

Frédéric Paquet a pris ses fonctions de directeur général à la mi-janvier. Il est là à la demande des actionnaires, pour soulager Roland Romeyer et remettre de l’ordre à l’ASSE. Les actionnaires ont fait appel à lui parce qu’ils le connaissaient et avaient apprécié son travail à Lille.

Ce qu’il apporte ?

Paquet a travaillé sur le Mercato, à son arrivée. Il établit désormais un audit du club, afin de présenter un plan de relance. Romeyer l’a dit, c’est lui qui a les pleins pouvoirs. Au-delà du sportif, sa mission consiste aussi à optimiser tous les services (communication, marketing). Et à faire en sorte que l’ASSE ait le plus d’atouts possibles en vue de sa vente à venir.

Restera-t-il en fin de saison ?

Paquet a quitté la Floride, où il gérait un golf, en famille, pour venir à Saint-Étienne. Mais il sait que son poste peut être remis en cause si le club est racheté en fin de saison.

Yann M’VILA

Pourquoi est-il là ?

Yann M’Vila voulait revenir en L1, 5 ans après son départ de Rennes pour le Rubin Kazan, où il n’était plus payé. Jean-Louis Gasset l’a convaincu de le rejoindre à Saint-Etienne.

Ce qu’il apporte ?

Pièce maîtresse de l’édifice de Gasset, M’Vila est le nouveau patron du milieu de terrain des Verts. A 27 ans, il apporte son vécu, sa technique et sa confiance, malgré quelques soucis physiques.

Restera-t-il en fin de saison ?

Arrivé libre, M’Vila s’est engagé jusqu’en juin 2019. Mais en cas de proposition d’un club de standing supérieur, l’ASSE ne devrait pas le retenir. Le joueur vient pour se relancer, aux côtés de Gasset. Et advienne que pourra.

Paul-Georges NTEP

Pourquoi est-il là ?

A 25 ans, Paul-Georges Ntep jouait très peu à Wolfsburg. Un an après son départ en Allemagne, il souhaitait revenir en France. Convoité par Nantes et Nice, il a privilégié l’ASSE, séduit par le discours de Jean-Louis Gasset.

Ce qu’il apporte ?

Dès son premier match à Geoffroy-Guichard, Ntep a marqué contre Caen. A court de condition, grippé lors du déplacement à Amiens, il est là pour apporter les qualités qui ont fait sa réputation : sa vitesse, sa percussion et sa finition.

Restera-t-il en fin de saison ?

Prêté sans option d’achat par Wolfsburg, Ntep ne devrait pas rester à l’ASSE au-delà de la saison. Le club ne paye qu’une partie de son salaire, bien trop important pour ses finances actuelles (plus de 300 000 € mensuels). A moins qu’un rachat…

Neven SUBOTIC

Pourquoi est-il là ?

La priorité de l’ASSE sur le marché des transferts était de recruter un défenseur central. Le club a d’abord pensé à un autre Serbe, Stefan Mitrovic, mais le joueur de La Gantoise a été recalé à la visite médicale et les Verts ont fait le forcing pour attirer Neven Subotic, en manque temps de jeu à Dortmund. Après dix ans au Borussia, le joueur, prêté à Cologne l’an dernier, voulait relever un nouveau défi.

Ce qu’il apporte ?

Subotic a vie trouvé ses marques. Aux côtés de Loïc Perrin, il apporte son expérience, son sang froid, sa sérénité et sa qualité de relances. Solide défensivement, intelligent dans son placement, le Serbe a montré d’entrée qu’il était un renfort de choix.

Restera-t-il en fin de saison ?

Subotic s’est engagé jusqu’en juin 2019. A 29 ans, il a fait part de son envie de s’installer à l’ASSE. Normalement, il devrait donc poser ses valises pour un petit moment.

Mathieu DEBUCHY

Pourquoi est-il là ?

A 32 ans, Mathieu Debuchy ne jouait quasiment plus à Arsenal où il ne lui restait que six mois de contrat. Malgré un salaire astronomique (400 000 € mensuels), il a fait le choix de venir à Saint-Etienne, séduit par le discours de Jean-Louis Gasset, afin de jouer, et de se donner une chance de participer à la prochaine Coupe du monde au Brésil.

Ce qu’il apporte ?

Alors qu’il ne s’était entraîné qu’une seule fois avec ses nouveaux coéquipiers, Debuchy a réussi une entrée en matière fracassante à Amiens, où il a inscrit un but et réalisé un match plein. Dans un couloir droit où ni Saidy Janko, ni Ronaël Pierre-Gabriel, ni Kévin Théophile-Catherine n’avaient donné satisfaction, il apporte son expérience, ses qualités techniques et son allant offensif.

Restera-t-il en fin de saison ?

Debuchy ne s’est engagé que jusqu’à la fin de la saison. Mais le club et lui ont convenu de faire le point en juin. Et l’histoire démarre tellement bien…

Laurent Hess