ASSE – Mercato : ce petit privilège d’Oscar Garcia qui fait saliver Galtier

Pour la première fois depuis longtemps, l’ASSE a fait des efforts financiers au mercato. Christophe Galtier, lui, n’avait pas forcément eu cette chance.

Le départ de Christophe Galtier a marqué la fin d’un cycle du côté de l’ASSE. Un nouveau s’est ouvert avec la nomination au poste d’entraîneur d’Oscar Garcia, lequel a pu compter sur une équipe dirigeante bien décidée à renouveler un effectif en bout de course. C’est ainsi que les Verts ont dépensé plus de 15 millions d’euros pour attirer Loïs Diony, Assane Diousse ou Alexandros Katranis (sans compter de nombreux prêts).

« Durant mon passage, l’ASSE a surtout bien vendu »

Interrogé par beIN Sports, Galtier a laissé percer une pointe de regrets en se remémorant les moyens limités avec lesquels lui-même avait dû composer à l’ASSE en période de mercato.

« Le fait que l’effectif ait dégraissé sur le plan numérique a permis à Oscar Garcia de pouvoir recruter. Je crois que le club a investi 20 M€, c’est beaucoup. Durant mon passage, on a surtout bien vendu. Je ne pense pas être un entraîneur frileux, j’ai fonctionné avec les moyens que l’on m’a donnés, j’ai fonctionné aussi avec les joueurs que j’ai voulus. Lorsque j’en ai voulu d’autres, ce n’était pas forcément possible. Aujourd’hui, Oscar Garcia a cette possibilité. A partir du moment où les dirigeants sont allés chercher un entraîneur qui a été deux fois champion en Autriche. Un entraîneur étranger, avec un staff étranger, ils sont obligés de se plier un minimum aux exigences, d’accepter les exigences de l’entraîneur. »

Pour l’instant, les résultats justifient la confiance des dirigeants stéphanois en leur nouvel homme fort. Espérons que cela dure.

Sylvain Opair

Magazines, tee-shirts et sweat-shirt spécial Sainté, c’est sur notre boutique en cliquant sur ce lien.