ASSE – Mercato : cet attaquant qu’Oscar Garcia a échoué à convaincre

Malgré la volonté de son entraîneur Oscar Garcia de le conserver, Neal Maupay a préféré quitter l’ASSE au mercato. Voici pourquoi.

Il n’y a pas que Pierre Ménès qui soit resté perplexe après l’annonce du départ de Neal Maupay vers Brentford (deuxième division anglaise). De nombreux supporters de l’ASSE se demandent pourquoi leur club n’a pas conservé l’attaquant de 20 ans. Ce dernier reste en effet sur une bonne saison avec le Stade Bretois et on ne peut pas dire que le secteur offensif des Verts soit particulièrement fourni pour l’instant.

« Oscar Garcia souhaitait me développer, j’avais vraiment envie de jouer »

Interrogé par France Football, Maupay a livré le fin mot de l’histoire. Le nouvel entraîneur stéphanois Oscar Garcia voulait en faire un joker de luxe, rôle auquel le joueur formé à Nice a refusé de se cantonner. Les mots du technicien espagnol sont donc restés vains.

« Je n’avais pas envie de partir dans un projet où mon temps de jeu ne serait pas garanti… Même si, bien sûr, on ne peut jamais le garantir. Je voulais jouer. J’aurais pu rester en France dans un rôle de deuxième ou troisième attaquant. J’ai donc préféré aller dans un club peut-être moins huppé, plus petit, mais où je vais pouvoir m’éclater sur le terrain. (…) J’ai eu une discussion avec Oscar Garcia. Il comptait sur moi… Enfin, il m’a expliqué que, dans la hiérarchie, je ne figurais pas dans ses premiers choix, mais qu’il voulait que je reste de part mon jeune âge et mon profil qu’il appréciait. Il souhaitait me développer. J’avais vraiment envie de jouer. Je ne voulais pas repartir dans une saison où je pouvais être remplaçant voire pas dans le groupe. Je lui ai expliqué ça, il a compris et m’a dit qu’il aurait fait exactement pareil à mon âge. Si j’avais eu 26 ou 27 ans, j’aurais peut-être davantage réfléchi à rester, mais là, j’ai encore tout à prouver. J’ai une énorme marge de progression et ça passe par du temps de jeu, par l’enchaînement des matches. »

C’est à Loïs Diony, acheté 7 millions d’euros du côté de Dijon, qu’est promise la place de titulaire la saison prochaine à la pointe de l’attaque de l’ASSE.

Sylvain Opair