ASSE – Mercato : le retour de Trémoulinas est-il une bonne idée ?

FOOTBALL : France vs Danemark - Amical - 29/03/2015

Notre débat de la semaine dans But! Saint-Étienne concerne le possible retour de Benoît Trémoulinas à l’ASSE. Alors, pour ou contre ?

« Trémoulinas a des atouts incontestables »

« Selon moi, il était nécessaire que l’ASSE se renforce au poste de latéral gauche, Pierre-Yves Polomat et Cheikh M’Bengue ayant tous deux déçu lors de la première partie de saison. Un renfort s’imposait et il s’impose encore plus avec l’absence du Sénégalais à cause de la CAN. Dans un système à trois défenseurs centraux, la participation des latéraux est très importante. Kévin Malcuit est dans son meilleur rôle lorsque l’équipe évolue dans cette configuration avec tout le couloir droit devant lui et Benoît Trémoulinas pourrait être un bon pendant à gauche. L’ancien Bordelais est offensif, expérimenté. Il connaît la maison et c’est un bon professionnel. Il a des atouts incontestables, à condition bien sûr qu’il retrouve son niveau, lui qui n’a plus joué depuis avril dernier. A 31 ans, les freins sont à ce niveau. Au niveau financier aussi, peut-être. Mais ce que Guingamp a réussi à faire en enrôlant un joueur comme Marcal l’été dernier, l’ASSE n’a pas été capable d’y parvenir depuis le départ de Faouzi Ghoulam il y a trois ans. On touche là les limites de sa cellule de recrutement actuelle, que David Wantier entend étoffer. »

Laurent HESS

« Je ne suis pas convaincu »

« J’ai l’impression de me répéter d’une semaine sur l’autre mais je ne suis toujours pas convaincu par l’idée de faire du neuf avec du vieux. A moins qu’on évoque la possibilité de reprendre Dimitri Payet, Faouzi Ghoulam ou Pierre-Emerick Aubameyang, je ne changerai pas ma ligne d’analyse d’un iota. Même pour Benoît Trémoulinas que je considère pourtant comme le dernier vrai bon latéral gauche passé par l’ASSE. Même si je comprends le besoin de recruter à ce poste en raison du départ de Cheikh M’Bengué à la CAN et parce que Pierre-Yves Polomat paraît trop léger pour le moment, deux points me dérangent dans cette volonté d’aller chercher Trémoulinas. D’abord, il y a l’état du joueur. Contrairement à l’époque où il avait débarqué d’Ukraine en pleine possession de ses moyens, “Trech” revient d’une grave blessure au genou et n’a plus joué la moindre minute depuis mai 2016. Cela veut dire qu’il faudra attendre au moins six mois pour le revoir au niveau. Le deuxième gros problème à mes yeux est que même s’il sera libre en juin et donc peu cher en indemnité de transfert, il jouit d’un gros salaire. Je ne vois pas l’intérêt d’investir dans un élément déjà âgé de 31 ans et qui ne représente aucune perspective de revente. Quitte à signer un Français de Séville, je serais plutôt allé chercher l’ancien Niçois Timothée Koldoziejczak, beaucoup plus jeune (25 ans), moins gourmand en salaire et pouvant évoluer dans l’axe… Lequel a finalement signé au Borussia Mönchengladbach en début de semaine. »

Alexandre CORBOZ