ASSE – Mercato : une vaste opération dégraissage se prépare chez les Verts

De nombreux joueurs de l’ASSE sont en fin de contrat, et certains sous contrat n’entrent plus dans les plans du club. Une opération dégraissage qui concerne une dizaine de joueurs.

Anthony MAISONNIAL

Ses relations avec Ruffier se sont pacifiées mais le jeune gardien est lassé de jouer en réserve. Cette fin de saison, Guendouz lui est même passé devant. Le 3e gardien, en fin de contrat, devrait aller tenter sa chance ailleurs, barré à « Sainté » par le duo Ruffier-Moulin.

Kévin THEOPHILE-CATHERINE

La 4e saison de « KTC » dans le Forez devrait être la dernière. Depuis que Gasset a repris l’équipe, et les arrivées de Subotic et Debuchy, l’ancien rennais est cantonné au banc de touche. En fin de contrat, il fait partie des plus gros salaires, parmi les « anciens ». Le club n’envisage pas une prolongation de dernière minute. Il devrait le laisser libre.

Léo LACROIX

Prêté à Bâle, qui dispose d’une option d’achat, le défenseur suisse a tapé dans l’oeil de scouts anglais après sa belle prestation à Manchester City en Ligue des champions. Mais c’est bien au FC Bâle qu’il devrait être transféré à l’issue de son prêt.

Cheikh M’BENGUE

Le défenseur sénégalais a encore un de contrat, mais il n’entre plus dans les plans de Gasset après ses grossières erreurs qui ont coûté les ouvertures du score à Metz et à Troyes, en janvier. L’été dernier, déjà, le club avait cherché à le vendre, un an après son arrivée, libre, en provenance du Stade Rennais. Mais l’ancien toulousain dispose d’un bon contrat. Au chômage technique depuis deux mois, il ne sera pas évident de lui trouver une porte de sortie.

Saidy JANKO

L’ASSE ne l’a acheté que 300 000 € au Celtic Glasgow. Mais après une première partie de saison où Garcia et Sablé l’ont beaucoup utilisé malgré des prestations très moyennes, le Suisse n’évolue plus qu’en réserve depuis le début de l’année. Sous contrat jusqu’en juin 2021, il devrait être poussé vers la sortie.

HERNANI

Le milieu de terrain brésilien est prêté sans option d’achat par le Zenit Saint-Pétersbourg. Malgré quelques belles promesses à l’automne, où il avait inscrit quelques buts, il ne s’est jamais imposé (5 titularisations seulement en L1) et n’a plus été rappelé par Gasset depuis une entrée en jeu décevante à Rennes, il y a plus d’un mois, même s’il était 19e homme ce week-end à Strasbourg en raison des nombreux forfaits.

Vincent PAJOT

Trois ans après son arrivée, le milieu de terrain tarde toujours autant à convaincre malgré son super état d’esprit. Alors que Sablé avait fait de lui son homme de base au milieu, il ne joue plus que les utilités depuis l’arrivée de Gasset, dans l’ombre du duo M’Vila-Selnaes. A un an du terme de son contrat, les dirigeants n’ont pas l’intention de le prolonger. Et privilégieraient un départ dès cet été.

Pierre-Yves POLOMAT

Alors qu’il effectuait une bonne saison à Auxerre (L2), le latéral gauche s’est fait virer du club bourguignon pour s’être battu en plein match avec un coéquipier, un soir de défaite à Quevilly-Rouen. A 24 ans, l’avenir du Martiniquais, qui avait déjà fauté de la sorte lors de son prêt à Laval, s’assombrit. Les Verts chercheront à le céder cet été, alors qu’il lui reste un an de contrat. Mais sa réputation risque fort de le desservir.

JORGINHO

Six mois après son arrivée, le petit ailier portugais avait pris la direction de Chaves, en prêt, l’été dernier. Un retour au pays peu convaincant, puisqu’il n’a inscrit qu’1 but en Liga Sagres. Pas de quoi inciter à le réintégrer pour la prochaine saison, son niveau semblant loin de la L1.

Loïs DIONY

Il semble déjà acquis que Bristol City ne lèvera pas l’option d’achat de l’attaquant. Depuis son arrivée en Angleterre, l’ancien dijonnais n’a pas inscrit le moindre but. Lors des derniers matches, il n’était même pas sur le banc. Les dirigeants, qui ont dépensé 7 M€ pour son transfert l’été dernier, chercheront à récupérer une partie de leur mise. A moins que le staff ne daigne lui accorder une deuxième chance…

Magazines, produits spécial Sainté, c’est sur notre boutique et sur ce lien.

Kévin MONNET-PAQUET

« KMP » est l’un des rares « anciens » à être toujours titulaire depuis l’arrivée de Gasset, qui l’apprécie. Mais à 29 ans, il est en fin de contrat et les dirigeants, désireux de faire de la place aux jeunes, ne semblent pas avoir envie de le conserver. Une prolongation de dernière minute n’est toutefois pas à exclure, si Gasset pousse dans ce sens.

Robert BERIC

Peu utilisé par Jean-Louis Gasset depuis quelques semaines malgré les 6 buts inscrits depuis son retour d’Anderlecht, où il avait été prêté lors de la première partie de saison, Robert Beric arrive à la croisée des chemins. L’attaquant slovène (26 ans) est sous contrat jusqu’en juin 2019. Une échéance qui pourrait inciter le club à chercher à le transférer cet été, une prolongation ne semblant pas envisagée pour l’instant.

Alexandros KATRANIS

Recruté à Atromitos l’été dernier, Alexandros Katranis (19 ans), le jeune latéral gauche grec, n’a toujours pas eu sa chance en équipe première depuis son arrivée. L’international Espoirs avait été placé sur la liste des prêts cet hiver mais il n’avait pas pu se mettre d’accord avec le PAOK Salonique et le Panathinaïkos, où il s’était rendu. Le club devrait chercher à nouveau à le prêter cette intersaison.

Laurent Hess