ASSE : Mercato, Zlatan, attaque, bilan… les confidences de Galtier et Ruffier

Stephane Ruffier (saint etienne)

Invités sur beIN SPORTS ce lundi soir, Christophe Galtier et Stéphane Ruffier ont dévoilé quelques anecdotes de vestiaire en toute simplicité. Instructif. 

L’attaque en berne, Galtier sait comment l’expliquer

Forcément épinglé pour son attaque en difficulté, Christophe Galtier ne s’est pas échappé et a tenté d’apporter son éclairage sur la question. « On a la 14e attaque de L1 mais on a eu beaucoup d’absents. On a recruté Beric la saison dernière, on pensait pouvoir le récupérer plus vite mais cela s’est compliqué. Il a rarement été présent mais il est assez efficace quand il joue. Hamouma a aussi très peu joué. Ce sont deux joueurs majeurs mais trop rarement associés, analyse-t-il. Quand vous jouez tous les trois jours, il y a moins d’énergie. Ma réflexion est d’améliorer ce secteur pour la seconde phase de la saison. Ce qui est sûr, c’est qu’il faudra être meilleurs dans se secteur pour atteindre les objectifs fixés. »

Ruffier est un peu plus Cavani que Zlatan

Interrogé sur un attaquant qu’il pourrait craindre face à lui, Stéphane Ruffier a avoué son admiration pour Edinson Cavani. « Zlatan a beaucoup réussi contre nous mais je trouve Cavani assez impressionnant. Dans ses déplacements, il y a beaucoup plus de vitesse, de profondeur. C’est un attaquant que j’aime bien. Ca reste un attaquant redoutable, a expliqué le gardien des Verts. Zlatan est plus un point d’appui, il use une défense. Devant le but, ils sont aussi bons l’un de l’autre. Ils ont un jeu différent. »

Galtier a ciblé ses renforts pour le Mercato mais…

Aux dernières nouvelles, l’ASSE cherche deux recrues dans le secteur offensif. Le coach des Verts confirme. « J’ai émis mes souhaits auprès de ma direction, Roland Romeyer samedi soir et Bernard Caïazzo plus récemment. Je souhaite qu’on puisse deux joueurs dans le secteur offensif. On cherche dans ce secteur-là. Cibler ? C’est assez facile, après c’est autre chose car il faut pour certains les convaincre de venir à Saint-Étienne, poursuit-il. Après, il faut aussi rappeler qu’Oussama Tannane souffre d’une pubalgie. Il sera absent deux mois et peut-être plus en cas d’opération. »

Manchester United, une affiche qui fait déjà rêver

Confronté à Manchester United en Ligue Europa le mois prochain, les Verts savent qu’ils devront créer un exploit pour voir plus loin. Galtier a déjà analysé cette double confrontation. « C’est un régal car c’est un match simple à préparer, a-t-il affirmé. On a très peu de chances de gagner mais il y en a. Je souhaitais un adversaire d’un autre calibre, mais c’est comme ça. On va vivre un grand moment. Chez eux, le stade ne sera pas plein je pense, et nous, on va les recevoir dans un calendrier chargé pour eux. Je dirais donc qu’il faudra être solides là-bas pour laisser espérer les 42 000 supporters stéphanois au retour. »

Du côté de Ruffier, il est encore bien trop tôt pour envisager ce choc européen. « Cela fait longtemps que les supporters attendent une soirée aussi prestigieuse mais, pour l’instant, on n’a pas la tête à Manchester, a-t-il ajouté. C’est un grand d’Europe. Quand on voit les noms… Il faudra aller là-bas avec nos valeurs. Le point positif, c’est qu’on les reçoit après. Zlatan ? On ne s’est jamais taquiné, on s’est toujours respecté. »

Un bilan très moyen à la mi-saison

« Le bilan de cette mi-saison est très moyen, avec un retard en championnat et des contre-performances à domicile comme Dijon ou Nancy, sans les dénigrer. Avec ces deux victoires, on serait dans nos temps de passage », conclut l’entraîneur ligérien.

JP