ASSE : quand Ruffier disserte sur le Mercato chinois

Présent sur le plateau de beIN Sports lundi soir, Stéphane Ruffier a disserté du marché des transferts chinois et de ses sommes folles.

S’il rigole du fait que les Chinois ne prennent pas de gardiens (un problème de règlement selon Christophe Galtier), Stéphane Ruffier a pris pour exemple le cas du belge Axel Witsel, parti découvrir ce championnat pour 18 M€ pour développer son point de vue.

« C’est une somme qui ne se refuse pas. Après, il n’a que 27 ans et avait une proposition de la Juve. Je ne suis pas dans sa tête mais aujourd’hui, à sa place, je choisi la Juve. A 27 ou 30 ans, on a le temps de jouer. Signer à la Juve, c’est jouer chaque année la Ligue des Champions, être champion, remporter des trophées… On joue au football pour ça. Pas que pour l’argent même si ça compte aussi. Je pense que s’il continue d’être bon à la Juventus, il aurait eu cette proposition à 33-34 ans avec la possibilité de finir sa carrière avec un petit chèque à la clé. On joue au foot pour vivre de grands moments et ce n’est pas en jouant en Chine qu’on les a », a analysé le Bayonnais. Difficile de lui donner tort.

Arnaud Carond