Discipline : du sursis pour Galtier (ASSE), la Tribune Loire (FC Nantes) fixée

Pour son attitude après ASSE-Girondins de Bordeaux, Christophe Galtier a écopé de deux matches avec sursis. La Tribune Loire, elle, a déjà purgé ses deux matches de suspension.

Les ultras du FC Nantes peuvent souffler : la commission de discipline a décidé de ne leur infliger que deux matches de suspension après les incidents survenus lors du derby de l’Atlantique. Leur tribune sera donc ouverte lors de la reprise de la saison prochaine. S’il reste en France, Christophe Galtier devra, lui, faire attention puisqu’il a écopé de deux matches de suspension avec sursis pour son attitude après le dernier ASSE-Bordeaux.

Voici toutes les décisions :

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 1, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir du mardi 23 mai 2017 à 0h00.
Enzo Crivelli (SC Bastia), Giovanni Sio (Stade Rennais), Damien Da Silva (SM Caen), Etienne Didot (EA Guingamp)

36e journée : AS Saint-Etienne – FC Girondins de Bordeaux
Comportement de M. Christophe Galtier, entraîneur de l’AS Saint-Etienne, à l’issue de la rencontre envers le quatrième arbitre
Deux matchs avec sursis de suspension de banc touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 23 mai 2017 à 0h00.

33e journée : FC Nantes – FC Girondins de Bordeaux
Comportement des supporters du FC Nantes
Après lecture du rapport d’instruction et audition des dirigeants du FC Nantes, la Commission décide de prononcer la fermeture de la Tribune Loire pour deux matchs ferme. Cette sanction a déjà été purgée dans le cadre de la mesure conservatoire prise le 20 avril 2017 et s’est appliquée sur les rencontres FC Nantes – FC Lorient et FC Nantes – EA Guingamp.

37e journée : AS Saint-Etienne – Paris Saint-Germain
Comportement des supporters de l’AS Saint-Etienne : Usage de très nombreux engins pyrotechniques.
La Commission décide de mettre le dossier en instruction.