Résultat Ligue 1 : l’ASSE se contente d’un nul face au Stade Rennais (2-2)

Au terme d’un match décousu, l’ASSE et le Stade Rennais se sont quittés dos à dos (2-2) ce dimanche à l’occasion de la 7e journée de Ligue 1.

Des erreurs techniques, des poteaux, des décisions litigieuses mais une rencontre vivante. Ainsi peut-on résumer la rencontre entre l’ASSE et le Stade Rennais ce dimanche après-midi pour le compte de la 7e journée de Ligue 1. La première période avait planté le décor avec des Verts peu inspirés mais tout heureux de rejoindre les vestiaires sur le score de 1-1. Gilberto Silva venait d’égaliser en profitant d’une belle remise de Loïc Perrin sur corner (1-1, 45+2e), quelques minutes après que Benjamin Bourigeaud a crucifié Stéphane Ruffier d’un lob sans élan suite à une perte de balle d’Ole Selnaes à l’entrée de sa surface (0-1, 42e).

KTC s’en sort très bien…

Les hommes d’Oscar Garcia auraient également pu se retrouver à dix à la pause mais l’arbitre M. Miguelgorry n’a infligé qu’un avertissement à Kevin Théophile-Catherine, auteur d’une énorme semelle sur Ismaila Sarr. L’ailier breton a dû quitter le terrain quelques minutes plus tard, victime peut-être d’une rupture du tendon d’Achille.

Il faut croire que KTC avait le totem d’immunité puisque sa faute inutile sur Firmin Mubele dans la surface en début de second acte ne lui a valu que quelques remontrances. Le penalty a été transformé par Wahbi Khazri (1-2, 52e). Menée au score, l’ASSE a enfin montré du dynamisme en attaque. Et sur un nouveau penalty obtenu par Loïs Diony après une faute du gardien rennais Tomas Koubek, Jonathan Bamba a inscrit son quatrième but cette saison, le troisième dans cet exercice (2-2, 70e) !

Un poteau partout dans les dernières minutes !

À la 89e minute, Ruffier a fait sa parade miracle habituelle en détournant sur son poteau, du bout des doigts, une reprise à bout portant de Morgan Amalfitano (89e). Une minute plus tard, nouveau poteau, cette fois sur une tête décroisée de Kevin Monnet-Paquet (90e) ! Dernier rebondissement avec l’exclusion directe de Gabriel Silva pour un tacle rugueux (mais à une jambe) sur Amalfitano.

Finalement, ce résultat nul est assez logique même si les deux équipes ont encore beaucoup de travail. L’ASSE reste quatrième du classement, Rennes est 15e.

Sylvain Opair