Tribune Supporters : le come-back de la Brigade Loire, Crivelli nec plus Ultra

27 Enzo CRIVELLI (bas) - JOIE

Pour la dernière chronique des supporters de l’année 2016, cela s’est encore beaucoup animé dans les tribunes de Ligue 1. De Lens à Nantes en passant par Lyon ou Saint-Etienne, retour sur une semaine animée.

Le tifo Ligue 1 de la semaine : Bollaert s’est embrasé

Pour la deuxième semaine consécutive, le titre revient à la Ligue 2 et aux sublimes voiles des supporters du RC Lens pour fêter les 110 ans du club. Si la fête a été partiellement gâchée du fait d’un manque de communication entre le club, les autorités et les Red Tigers (voir le Flop), elle a quand même donné lieu à de jolies choses.

Le tifo étranger de la semaine : le Legia encore au top !

La semaine dernière, les Ultras du Legia Varsovie, les plus spectaculaires d’Europe cette saison, nous ont encore régalé à l’occasion de la réception de Leczna (5-0) dans leur championnat domestique. Une reprise de « Star Wars » étonnante, pour une « ville qui a survécu à sa propre mort ». Sublime.

Varsovie

Retrouvez le Top 10 des tifos sur le site de notre partenaire La Grinta.

Le message de la semaine : le Parc OL cartonne L’Equipe et Monaco

Du côté du groupe Lyon 1950 (Virage Sud du Parc OL), on n’a que modérément apprécié la Une de L’Equipe mardi sur le “très influent Monsieur Aulas” suite à la polémique sur l’arbitrage lancée par le président délégué de l’AS Monaco Vadim Vasilyev après le choc de dimanche (3-1 pour les Gones). En réponse au quotidien sportif, les Ultras lyonnais ont déployé une banderole très explicite (« L’Equipe, ton torchon, voilà ce qu’on en fait … ») avant quelques chants hostiles et un jet de confettis. Quelques minutes plus tard, les Bad Gones y sont aussi allés de leur banderole acide, profitant des accusations de Football Leaks contre Dimitri Rybolovlev pour assener un autre tacle : « Des propriétaires russes qui accusent de corruption, certains médias devraient apprendre l’investigation ».

DSC_0034 DSC_0041

Le dossier de la semaine : la Brigade Loire cesse sa grève

En froid avec la direction du FC Nantes depuis les sanctions prises par le club à l’encontre du groupe, la Brigade Loire avait décrété la grève des encouragements. Après une rencontre avec le capitaine des Canaris Rémy Riou, le groupe a mis fin à sa bouderie contre l’équipe contre Montpellier mercredi (victoire 1-0), gardant néanmoins quelques griefs contre le clan Kita.

Communique211216

Le top de la semaine : Crivelli, l’Ultra-bastiais

S’il n’est que prêté sans option d’achat par les Girondins de Bordeaux au SC Bastia, on ne peut pas reprocher à Enzo Crivelli de ne pas s’impliquer au sein du club insulaire. Actuellement blessé, l’attaquant a préféré assister au match entre le Sporting et l’OM au milieu des Ultras locaux plutôt qu’en tribune présidentielle. Un geste rare de la part d’un footballeur professionnel.

Crivelli

Le flop de la semaine : la fête gâchée des Red Tigers

Du fait d’un problème de communication entre les Red Tigers, le club et les autorités, le groupe de supporters n’a pas pu organisé sa grande fête pour les 110 ans du RC Lens. Ceux-ci s’en sont finalement tenu à une manifestation et à une grève des encouragements pendant 45 minutes lors de RC Lens – Gazélec (2-1). Triste qu’une belle fête soit gâchée de la sorte. Pour plus d’explications, nous vous invitons à lire les propos de Pierre Bouchend’homme, responsable des RT94.

Le chiffre de la semaine : 500 000

Comme le nombre de tentatives de connexion au site de l’ASSE intervenu la semaine passée au moment de l’ouverture des ventes de places aux abonnés pour le choc face à Manchester United en Ligue Europa. Une affluence qui a eu pour effet de faire crasher le serveur du site. En moins d’une demi-journée, Sainté avait déjà écoulé 10 000 sésames mais, du côté des Ultras, on fustigeait les ratés du club sur le sujet…

Green

Magic

La phrase de la semaine :

«Je ne mets pas de noms sur des groupes. Pour moi, il n’y a que des fans du PSG (…) s’ils sont supporters du PSG, je suis avec eux. Mais la priorité restera toujours la sécurité. je suis le premier policier du PSG»

Nasser Al-Khelaïfi, dans le Parisien, en réponse à cette banderole du Collectif Ultras Paris mercredi soir lors de la réception de Lorient (5-0) :

CUP Nasser

Alexandre CORBOZ