Girondins – SM Caen (0-2) : Gourvennec défend Baysse et accuse ses attaquants !

Plus que jamais sur la sellette après la défaite à domicile contre le SM Caen (0-2), l’entraîneur des Girondins de Bordeaux Jocelyn Gourvennec ne comprend pas l’apathie de ses attaquants.

Jocelyn Gourvennec n’a pas l’habitude de se défausser mais force est de constater que la défaite contre le SM Caen hier soir (0-2) l’a quelque peu fait enrager. S’il sait que Paul Baysse a précipité la chute de son équipe en fin de match, l’entraîneur des Girondins de Bordeaux n’a pas pu s’empêcher de pointer du doigt l’inefficacité de ses propres attaquants.

« On n’a pas été inspiré du tout sur le plan offensif »

« Le scénario du match est improbable. On voulait démarrer fort, on n’a pas réussi à le faire, on a manqué de fraicheur, de peps, de grain de folie. On a eu des situations pour ouvrir le score mais on n’a pas été très précis, on a été maladroit et même si on a plutôt bien défendu, dans l’utilisation du ballon, on a été trop laborieux, on n’a pas été inspiré du tout sur le plan offensif, a-t-il constaté après la rencontre avant de revenir sur le carton rouge de Baysse. J’ai revu et j’ai parlé avec l’arbitre. Il y a une mauvaise interprétation parce qu’ils n’ont pas tout vu. Il y a une première faute de (Ivan) Santini et Paul (Baysse) a le mauvais réflexe de vouloir se venger de Santini et l’arbitre assistant n’a vu que la deuxième faute. Normalement, c’est exclusion pour les deux joueurs et coup-franc pour nous. Après on doit se maîtriser et Paul s’est mis à la faute. »

JP