Le Havre – RC Lens (1-0) : les 3 choses à retenir de la défaite lensoise

Au stade Océane, Le Havre a remporté un succès logique (1-0) face au RC Lens (premier but en Ligue 2 pour le jeune Rafik Guitane). Voici ce qu’il faut retenir côté Sang et Or.

Le Racing ne méritait rien

Si l’on excepte l’unique occasion de Jean-Kévin Fortuné (44e), le RC Lens n’a jamais semblé en mesure d’inquiéter Yohann Thuram. Si les Artésiens avaient pris un point, ça aurait été un petit hold-up tant Le Havre fut supérieur dans le jeu. Après la victoire face à Niort (3-1) lundi, il s’agit d’un nouveau coup d’arrêt. Déjà la 10e défaite de la saison.

Jérémy Vachoux, la seule satisfaction

Le retour à l’entraînement de Nicolas Douchez lui mettait la pression, il a parfaitement réagi. Sauvé par sa transversale à la 35e minute sur une tentative d’Alexandre Bonnet, le portier formé à l’ASSE a été immense, auteur de deux sorties importantes devant Fontaine (4e) puis Mateta (70e) et très concentré sur les autres tentatives normandes. Il ne peut rien sur le but de Rafik Guitane.

Les paris de Sikora ont fait flop

Par rapport au match de Niort, Eric Sikora avait fait trois changements importants : Duverne de retour en défense centrale à la place du capitaine Cvetinovic, Bostock titulaire dans l’entrejeu et Markovic devant. Aucun choix n’a payé. Le défenseur s’est fait enrhumer par l’attaquant havrais Rafik Guitane sur le but havrais. Le Trinidadien n’a jamais pris le jeu à son compte. Quant à Markovic, transparent, il a vite été suppléé après l’heure de jeu par Cristian Lopez. On peut également s’étonner que le coach lensois choisisse d’attendre la 83e minute pour faire ses derniers changements sans tenter le tout pour le tout (remplacements poste pour poste de Bayala et Bostock par Maazou et Bellegarde).

Arnaud Carond