RC Lens : comment Zlatan et Thiago Silva aident les jeunes Sang et Or

Par son expérience au PSG, Nicolas Douchez a pu apprendre au côté des plus grands. Une leçon qu’il tente de relayer aujourd’hui.

Après cinq années au PSG, Nicolas Douchez est arrivé au RC Lens cet été. En plus d’un excellent gardien, c’est évidemment un leader qu’Alain Casanova a fait venir dans le Nord. D’ailleurs, Douchez n’a pas mis longtemps à obtenir le brassard de capitaine. « On n’a pas à accepter ou refuser le brassard. La seule chose qui est sûre, c’est qu’avec ou sans le brassard je me serais comporté de la même façon. Le brassard, c’est un plus aux yeux de tout le monde, et peut-être aussi pour mes partenaires, mais je n’ai pas besoin de ça pour prendre la parole si j’en ressens le besoin », explique Douchez dans les colonnes de Goal.

Il faut dire que la capacité à guider un groupe, Douchez l’avait déjà dans le sang, avant que cela s’enrichisse au contact de Thiago Silva et Zlatan Ibrahimovic. « Grâce à ces gens-là, j’ai appris à voir mon métier de manière différente. Ce sont des joueurs qui ont acquis un niveau extraordinaire et quand on les côtoie au quotidien on comprend pourquoi ils ont ce niveau. Ce n’est pas un hasard s’ils en sont là. Ils mettent tout en œuvre pour être les meilleurs ».

Un message d’abnégation que Douchez transmet donc volontiers aux jeunes Lensois aujourd’hui. « C’est un discours que j’ai auprès des joueurs qui ont envie d’en parler. Je ne vais pas aller voir tout le monde et leur en parler. Si les mecs ressentent l’envie, par curiosité ou par nécessité, d’en savoir un peu plus sur les grands joueurs et que je peux leur filer un coup de main pour leur futur, je le fais avec grand plaisir », confie le capitaine lensois.

Julien Pédebos