RC Lens : Guillaume Warmuz révèle les coulisses du match décisif de 1998

L’histoire gardien du RC Lens Guillaume Warmuz a expliqué comment lui et ses coéquipiers avaient abordé le match décisif à Auxerre lors de l’ultime journée.

Il y a dix-neuf ans, le Racing Club de Lens remportait à la surprise générale le premier titre de champion de France de son histoire. Leaders avec deux points d’avance et une meilleure différence de buts sur le FC Metz à une journée de la fin, les “Sang et Or” n’avaient eu besoin que d’un nul à Auxerre (1-1) pour être sacrés. Près de deux décennies plus tard, et alors que ses successeurs s’apprêtent à vivre une soirée aussi stressante demain, “Gus” a expliqué sur Lensois.com comment son équipe s’était préparée pour un tel événement.

“
Nous avions pris la décision de ne rien écouter

“
Nous avions pris la décision de ne rien écouter. On ne voulait pas tout perdre. La semaine d’avant, on s’était inclinés 2-1 en finale de Coupe de France contre le Paris-Saint-Germain alors que nous étions plus forts. A Auxerre, nous rentrons menés à la mi-temps. Nous nous nous sommes dits que nous ne pouvions pas tout laisser filer, qu’il fallait saisir cette chance. Puis Frédéric Déhu envoie cette passe à Yoann Lachor qui marque… Après, on savait que Metz n’allait pas passer sept buts à Lyon. Les Lensois devront faire pareil vendredi, ne pas penser à tout ça. S’ils gardent l’oreille au transistor, ils sont morts.”

R.N.