RC Lens : les 3 signes inquiétants de la défaite à Sochaux (3-2)

Malgré une réaction d’orgueil en fin de partie, le RC Lens a enregistré une nouvelle défaite, à Bonal, face au FC Sochaux (3-2). Inquiétant pour la suite. 

Un peu de lumière après le néant total

Pendant une grande partie du match, on a eu l’impression que le RC Lens pouvait jouer sans jamais marquer. Si Ivan Lendric et Cristian Lopez (sp) sont passés par là – avec une meilleure période collective en fin de partie – le bilan est trop faible. Les attaquants lensois se sont en effet souvent battus sans avoir le ballon dans les pieds, les mouvements et les passes de leurs milieux de terrain arrivant au compte-goutte. John Bostock ne fait notamment plus de différences notables.

Casanova dans le collimateur, peut-il tenir toute la saison ? 

Alain Casanova n’est plus en odeur de sainteté au RC Lens. Quand les Sang et Or étaient menés 3 à 0, les « Casanova démission » sont encore descendus des gradins. En force. Il est le premier visé par les mécontents. Pourra-t-il résister à cette pression durant toute une saison, sachant qu’il doit également en avoir en interne du côté de ses dirigeants ? L’atmosphère semble plus que lourde. Presqu’intenable.

Les cadors sont déjà à neuf points devant

Le Havre et le Stade de Reims n’ont pas eu de retard à l’allumage et totalisent déjà neuf points en trois matchs cette saison. En donnant l’impression que le train n’attendrait personne cette saison, au contraire de l’exercice précédent. Le RC Lens, qui compte autant d’unités de retard, peut-il espérer le combler ? Il faudra faire une série le plus vite possible, mais Gervais Martel l’a souligné la semaine dernière : le calendrier est compliqué. Prochain match : Brest à Bollaert, dans une semaine.

JP