RC Lens : pourquoi les Sang et Or galèrent autant à Bollaert

Avec son ambiance de feu, Bollaert devrait galvaniser les joueurs du RC Lens. Les résultats ne sont pourtant pas au rendez-vous ces derniers temps.

Bénéficier du soutien d’un des meilleurs publics de France ne garantit pas de gagner ses matches. Le RC Lens est en train d’en faire l’amère expérience, lui qui reste sur deux défaites d’affilée à domicile en Ligue 2. Peut-on parler de syndrome Bollaert ? Une chose est sûre pour Anthony Scaramozzino, affronter des adversaires recroquevillés en défense ne rend pas service aux hommes d’Alain Casanova.

« C’est, entre guillemets, l’inconvénient de jouer à Bollaert car on sait qu’on va tomber sur des équipes regroupées, voire avec cinq défenseurs et quatre milieux, regrette le latéral, dont les propos sont relayés par Made in Lens. À l’extérieur, on a plus de liberté car ils jouent devant leur public et le jeu est un peu plus ouvert. À domicile, on tombe sur des équipes très regroupées derrière, disciplinées et qui nous craignent. Ce sera à nous de trouver des solutions. »

Le prochain match à domicile pour le RC Lens aura lieu le lundi 5 mai contre Laval. D’ici-là, il faudra s’imposer au Havre dans trois jours afin de rester sur le podium.

Sylvain Opair