RC Lens : Sikora, Baup, mercato, Bostock… Les précisions d’Éric Roy

Nommé manager général du RC Lens il y a trois semaines, Éric Roy était ce lundi soir l’invité de l’émission 45 Minutes sur France 3 Hauts-de-France. L’occasion pour le nouvel homme fort du secteur sportif de balayer toute l’actualité Sang et Or.

Éric Sikora conforté

« On va essayer de lui donner les moyens de durer et de l’entourer pour y parvenir. La rumeur Élie Baup ? je l’ai lue comme vous. Il paraît que c’est lui qui m’a fait des propositions. Élie m’a appelé pour me féliciter puisque nous étions collègue à beIN Sports, en me disant que c’était un magnifique challenge. À aucun moment il ne m’a fait de propositions de travail. Pour l’instant, je ne cherche pas d’entraîneur. Évidemment, un coach a besoin de gagner de matches. En ce moment, Éric est un garçon qui gagne des matches, trois sur les quatre derniers. À aucun moment, je ne cherche un nouveau coach. je me poserai la question s’il perd, comme avec tous les entraîneurs. Mais pour l’instant, je n’ai aucune intention de changer. »

Gervais Martel pas placardisé

« Gervais est à côté de moi, pas sur mon dos. J’ai de l’affection pour lui, c’est un personnage du football français. Il n’est pas écarté, il resteà l’intérieur du club. Il peut donner son avis et son avis comptera. »

Sortir de la zone rouge au plus vite

« L’objectif, c’est que l’équipe revienne dans des zones conformes à ce que souhaite le RC Lens. Il ne faut pas regarder le classement jusqu’à la trêve. Concentrons nous sur nos matches, prenons le plus de points possibles avant la trêve et on verra. On pourra peut-être se projeter sur un objectif. Aujourd’hui, essayons de quitter cette zone dangereuse. »

Le mercato de janvier

« Il est encore un peu tôt pour en parler. J’ai besoin de temps pour voir l’effectif. Il y a des joueurs importants, d’autres moins, il faudra faire un point définitif avec Siko et avec ceux qui veulent chercher temps de jeu ailleurs. Un point définitif est prévu quelques semaines avant le mercato. L’effectif compte plus de 30 joueurs, c’est un sur-effectif pour la Ligue 2, d’autant que nous ne somme plus qualifiés en Coupe de la Ligue. On ne m’a pas dit qu’il y avait un impératif de vendre pour faire rentrer dans l’argent et satisfaire la DNCG. Mais pour que le coach puisse travailler dans de bonnes conditions, il faut un groupe cohérent : 20-25 joueurs avec quelques jeunes. »

La prolongation de Cristian Lopez

« Je dois le rencontrer début de semaine prochaine. J’en saurai plus. Je saurai s’il y avait des choses amorcées ou pas avant ma venue. L’été dernier, quelques joueurs sont partis libres. Il faut essayer de ne pas recommencer les mêmes erreurs. »

John Bostock

« J’essaie de comprendre la généreuse du problème. Il a été élu le meilleur joueur de L2, il a reçu des offres au mercato, il est resté et n’a pas souhaité prolonger. Tout ça est assez simple, il est en fin de contrat en fin de saison. Ce sont des décisions qu’il faudra prendre avec le sportif, l’actionnaire et le directeur général. Ce que je peux vous dire, c’est que je ne connais pas un coach qui se priverait d’un joueur capable de lui faire gagner un match. »

L’Atlético, c’est bientôt fini

« Certaines choses ont été annoncées et ne se sont pas passées. Et l’Atlético n’a pas regardé du côté du RC Lens. Certains joueurs comme Cyprien ou Bourigeaud auraient pu les intéresser, l’Atlético aurait pu mettre un droit de préemption. Mais il ne s’est pas trop occupé du RC Lens, qui ne doit pas attendre trop de l’Atlético. »

Présent sur le plateau, le journaliste Joël Domenighetti (L’Équipe) a alors fait savoir que Joseph Oughourlian deviendrait propriétaire du RC Lens à 100% d’ici quelques mois.

Sylvain Opair

TÉLÉCHARGEZ VOTRE APPLICATION 100% SANG & OR.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Sto-re

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play