RC Lens : « Une saison noire » selon Clément Chantome

Défait hier sur la pelouse du Stade de Reims (3-1), le RC Lens devra se battre jusqu’au bout pour obtenir son maintien au terme d’une « saison noire ». 

C’est une bien mauvaise semaine que vient de vivre le RC Lens : battu lundi à domicile face à Bourg en Bresse (0-1), les lensois ont connu le même verdict hier face à Reims (3-1). Deux défaites consécutives qui font mal dans les têtes. Et pour cause, le RC Lens se retrouve à seulement trois points du premier relégable (Nancy, 28 points).  C’est donc désormais clair : il faudra lutter jusqu’à la dernière journée pour obtenir le maintien que toute une région espère.

Des attitudes inquiétantes 

Cependant hier, les attitudes ne témoignaient pas véritablement d’une réelle volonté de se maintenir. Certes l’adversaire était de taille (1er du championnat avec désormais quinze points d’avance sur le 3e), mais les joueurs d’Eric Sikora n’ont pas répondu présent. En effet, le coach artésien n’a pas su s’expliquer le manque d’envie de son équipe en première période. Clément Chantome, lui, a tenté d’apporter une explication après la rencontre.

« Ce qui est dur à comprendre, c’est qu’on n’avait rien à perdre. Mais des joueurs étaient tétanisés en première période et c’est ça le plus inquiétant. Après, on a passé un coup de gueule à la pause. Il y a une réaction. C’est bien. Mais ce n’est pas en jouant quarante-cinq minutes qu’on va réussir à se sortir de là. On doit en prendre conscience. Rapidement. Le match à domicile (0-1 contre Bourg-en-Bresse, lundi) a fait beaucoup de mal à certains, qui n’étaient pas préparés à vivre ce genre d’événements (hostilité du public de Bollaert-Delelis). Il faut regarder la réalité en face. C’est une saison noire, compliquée. Et il faut jouer le maintien. Il faut avoir un état d’esprit de « guerrier ». On n’as pas eu ça en première mi-temps. »

Charlie COURRENT

(Propos recueillis par L’Equipe).