FC Nantes, Girondins – Mercato : un club espagnol réclame sa part pour Emiliano Sala

FC Nantes, Girondins – Affaire Sala : Waldemar Kita utilise Bordeaux pour sa bataille avec Cardiff

Alors que le décès d’Emiliano Sala est désormais officiel, un club espagnol est entré en jeu pour réclamer sa part du gâteau. Une histoire de gros sous assez mal venue.

Emiliano Sala a occupé tous les esprits dans la journée de vendredi et son ombre planera encore tout le week-end sur les vertes pelouses de Ligue 1 mais aussi de Ligue 2. En Europe, on peut aussi imaginer que les hommages pleuvront à l’a gloire de l’ancien attaquant du FC Nantes décédé dans un tragique accident d’avion.

En Espagne, c’est d’une toute autre manière que Playas de Calvia s’est distingué aujourd’hui. Selon SPORT, le club majorquin, pensionnaire de D3 dans les Baléares, aurait en effet demandé à ses avocats de réfléchir à la possibilité de demander des droits de formation pour Sala une fois que Cardiff City et le FC Nantes auront trouvé un accord économique sur le transfert de l’attaquant argentin.

Au travers du Proyecto Crecer, Sala avait en effet porté, à l’âge de 17 ans, lors de la saison 2006-2007, les couleurs de Soledad, un club de Palma absorbé en 2016 par Playa de Calvia. Le club majorquin veut donc saisir la FIFA pour réclamer son dû potentiel. « Si le règlement international sur la formation de joueurs est appliqué, nous devons alors toucher notre part, a expliqué le président de Playa de Calvia Armando Pérez Costas au journal catalan. C’est pourquoi nous avons sollicité nos services juridiques afin qu’ils se mettent en contact avec la FIFA pour déterminer cette possibilité, même si nous n’avons rien réclamé pour le moment. Je ne connais pas les clauses du contrat signé entre Cardiff et le FC Nantes, mais ce qui est sûr, c’est qu’il y a eu un transfert de signé. »

JP