Juventus : crise au Real Madrid, affaire de viol, Ballon d’or… CR7 lâche ses vérités !

À la veille du choc entre la Juventus Turin et Manchester United en Ligue des champions, Cristiano Ronaldo a évoqué son actualité. Et pas seulement.

Si Cristiano Ronaldo a l’habitude de dribbler ses adversaires sur un rectangle vert, il sait affronter les journalistes droit dans les yeux. Lors de son long passage au Real Madrid, il ne s’est ainsi jamais échappé à l’heure de rendre des comptes et c’est exactement ce qu’il a fait ce lundi soir à la veille d’affronter Manchester United en Ligue des champions à Old Trafford.

Interrogé sur la crise que traverser le Real Madrid, Cristiano Ronaldo a ainsi répondu : « Je ne parle pas des autres clubs. Tout le monde connaît mon histoire avec le Real. Ce n’est pas le moment adéquat. Ce n’est pas à moi d’en parler. On ne peut pas pleurer. Je ne veux pas comparer le Real Madrid avec la Juventus. Les deux équipes sont incroyables, deux clubs fantastiques. J’ai fait mon temps au Real. Je démarre mon chapitre avec la Juve. Je suis content de jouer ici. Je suis un homme heureux et chanceux. »

Concernant l’affaire de viol dont il fait l’objet depuis 2009, Cristiano Ronaldo a là aussi dû clarifier sa position : « Je sais que je suis un exemple sur et dehors du terrain. Donc je souris, je suis un homme heureux. Je joue dans un club fantastique. Le reste n’interfère pas. Mes avocats sont confiants et moi aussi. Le plus important c’est que je profite du foot et de ma famille. Pour le reste, des gens s’en occupent. Nous avons fait un communiqué il y a deux semaines. »

Enfin, concernant les prix individuels, notamment le Ballon d’or, le numéro 7 de la Vieille Dame a été clair : « Je pense que ce n’est pas le plus important. Je ne suis pas obsédé par les prix individuels. Mon adaptation se passe bien, l’équipe est fantastique. Les récompenses individuelles ? Ça aide bien sûr, mais pas d’obsession, j’ai gagné beaucoup de trophées donc pas de problème. Je suis si heureux d’être à la Juve. Je dois encore m’adapter à l’équipe, au championnat. C’est différent, mais j’adore. »

JP