PSG, OM – Mercato : la décision du fair-play financier reportée à demain à cause de Paris ?

Le PSG ayant fourni des documents très convaincants à l’ICFC par rapport au fair-play financier, le cas parisien est sujet à débat au sein même de l’UEFA.

Attendue ce soir, la décision de l’UEFA concernant d’éventuelles sanctions liées au fair-play financier n’est toujours pas tombés. Du côté de l’OM comme du PSG, on attend pourtant de connaître les résultats de l’enquête de l’ICFC pour avancer sur le Mercato.

Si l’on en croit Etienne Moatti, journaliste de L’Equipe spécialisé dans les dossiers financiers, la décision ne tombera finalement que mercredi : la faute au Paris Saint-Germain. En effet, l’instance n’aurait toujours pas tranché parmi les trois possibilités qui s’offrent à elle : soit classer le dossier, soit proposer un « accord de règlement » à Paris avec des sanctions aménagées, soit l’envoyer directement devant la chambre de jugement.

Les raisons de cette hésitation ? Les membres de la Commission œuvrant pour le fair-play financier n’arrivent pas à se mettre d’accord sur la valorisation des contrats sponsoring signés par le PSG auprès de ses entités qatariennes. Il faut dire que les deux rapports d’expertises portés par les cabinets Octagon (étude réalisée pour l’ICFC) et Nielsen (étude réalisée pour le PSG) et ratifiés par l’UEFA donnent une valorisation très différente. Espérons que, d’ici à demain, les membres de l’ICFC parviendront à s’entendre et à délivrer un verdict…

Arnaud Carond