ASSE – Mercato : l'avenir de Wahbi Khazri fait débat
Wahbi KhazriCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
ROLE

ASSE – Mercato : l'avenir de Wahbi Khazri fait débat

« Khazri doit-il encore jouer en pointe la saison prochaine s'il reste à l'ASSE ? » : telle est la question de notre débat de la semaine chez les Verts...

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur le joli coup Pape Cissé
A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Oui, faute de mieux

« Vu la rigueur avec laquelle l'ASSE entend mener son Mercato, je ne pense pas possible de trouver un avant-centre compétitif cet été. Plutôt que de tenter un pari de relance à la Anthony Modeste ou d'aller chercher un « n°9 » sans garantie en divisions inférieures ou dans un championnat secondaire à l'étranger, je miserais sur le Tunisien... Sous réserve qu'il reste dans le Forez honorer son contrat à terme (2022).

Au moins, avec Wahbi Khazri, il y a quelques certitudes. Celle de disposer d'un joueur efficace par cycle, buteur un match sur trois (27 buts en 81 apparitions depuis son arrivée). On le sait : Khazri ne sera jamais un avant-centre à 15 réalisations. Dans ses meilleures années (2018-19 à Saint-Etienne déjà), le natif d'Ajaccio n'a jamais dépassé les 13 buts en Ligue 1. Mais l'an dernier, quand il s'est réveillé, Khazri a été précieux. Sans ses six buts entre mars et avril, jamais l'ASSE ne serait parvenu à aller chercher un maintien aussi tranquille.

En plus, contrairement à d'autres joueurs parfois utilisés en pointe, Wahbi Khazri se voit dans la peau d'un « n°9 ». Une raison supplémentaire de lui faire confiance alors que ni Charles Abi, ni Jean-Philippe Krasso n'ont réellement pu prendre la dimension de ce rôle exigeant et qu'un Denis Bouanga se voit davantage comme un joueur de côté. »

Alexandre CORBOZ

Non, il faut un vrai 9 !

« Khazri a sorti les Verts de la panade en inscrivant 6 de ses 7 buts dans le sprint final et on peut lui dire un grand Merci pour le maintien en L1. C'est en jouant en pointe qu'il a retrouvé son efficacité, réalisant même un triplé contre Bordeaux (4-1), mais avec deux penaltys transformés. Toutefois, je continue de penser que Khazri serait meilleur à gauche ou dans un rôle de 9 et demi, en soutient d'une pointe. A l'extérieur, lorsqu'il y a des espaces, il peut être efficace en pointe, il l'a démontré en livrant de gros matches sur cette fin de saison à Rennes (2-0), à Nîmes (2-0) et à Angers (1-0), notamment. Mais à domicile, il dézone trop pour évoluer en 9, et cela peut porter préjudice à l'équipe, notamment face aux défenses regroupées. C'est là qu'un joueur comme Robert Beric a fait défaut cette saison. Et j'espère que Claude Puel et la cellule de recrutement pilotée par Jean-Luc Buisine seront capables de trouver un bon avant-centre. Un vrai avant-centre. Ce que n'est pas Khazri, qui n'est pas à mes yeux un joueur de surface et encore moins un pivot. »

Laurent HESS

Le rôle de Khazri fait débat

Dans le viseur de Basaksehir, Wahbi Khazri doit-il encore être l'avant-centre de l'ASSE la saison prochaine. Deux journalistes de notre rédaction débattent...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS