FC Nantes – L'oeil de Denis Balbir : « Ce qu'a fait le FCN, c'est déjà extraordinaire »
En ce moment, les Canaris revivent.Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

FC Nantes – L'oeil de Denis Balbir : « Ce qu'a fait le FCN, c'est déjà extraordinaire »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Notre consultant est admiratif de l'état d'esprit du FC Nantes dans ce sprint final pour le maintien.

Zapping But! Football Club Top 10: classement des buteurs de la Ligue des Champions 2020-2021

« En gagnant facilement à Dijon (4-0), le FC Nantes a validé un 12 points sur 12 lors des quatre derniers matchs. Même si les Canaris sont toujours 18e et barragiste, ils gardent leur destin en main et je suis optimiste pour eux. Les hommes d'Antoine Kombouaré doivent surtout se dire qu'ils seraient déjà relégués en Ligue 2 s'ils n'avaient pas réalisé cette série. Ce qu'a fait le FCN pour s'assurer les barrages, c'est déjà extraordinaire !

Nantes a retrouvé des valeurs, de l'allant, de la fraîcheur, un coach qui est concerné par le maillot...

Sur cette fin de saison, cette équipe joue libéré et enchaîne avec brio ses victoires dans des matchs-clés, en alignant les cartons (13 buts en 4 matchs). C'est assurément l'une des meilleures équipes de cette fin de championnat. Il ne faut pas oublier que l'objectif du club il y a encore quatre journées, c'était simplement d'être barragiste.

Même si tous les rivaux continuent de gagner et obligent Nantes au parcours parfait, je pense qu'un sauvetage direct des Canaris sans passer par les barrages est possible. Surtout avec cet état d'esprit. Le point positif, c'est que Nantes a recentré le problème sur lui. Les coéquipiers de Nicolas Pallois ont cessé de regarder ce que faisaient Nîmes, Lorient, Brest, Strasbourg ou Bordeaux, ils se contentent de prendre les bons virages. Mentalement, je pensais cette équipe beaucoup plus fragile qu'elle ne l'est en réalité.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

« Tout faire pour éviter les barrages »

Face au Montpellier de Michel Der Zakarian, ce sera plus compliqué qu'il n'y parait. Porté par Gaëtan Laborde (qui est à mes yeux l'un des tous meilleurs attaquants de Ligue 1), Montpellier est, avec Saint-Etienne, l'une des rares équipes du ventre mou à ne pas donner l'impression d'avoir lâché. On le sait : le coach héraultais, qui dirigera son dernier match avec le MHSC à la Beaujoire, a une histoire particulière avec Nantes et Waldemar Kita. C'est évident qu'il ne fera aucun cadeau et voudra sortir par la grande porte.

Quoi qu'il arrive, le FC Nantes doit tout faire pour éviter les barrages. On connait le plateau de Ligue 2 avec Grenoble, le Paris FC et Toulouse. Je pars du principe que l'équipe qui joue sa montée est déjà avantagée psychologiquement. Cette année, ce sera aussi vrai physiquement car le barragiste L2 aura 48 heures de récupération en plus. Il vaut mieux être dans la position de l'outsider qui doit créer l'exploit que dans celle du 18e de Ligue 1 qui doit la sauvegarder. L'un joue avec la peur au ventre, l'autre avec davantage de fraîcheur et dans un esprit « match de coupe ». Ce genre de match, ça se joue d'abord dans la tête. »

Pour résumer

Pour Denis Balbir, le FC Nantes met actuellement tous les ingrédients pour sauver sa place dans l'élite. Il est optimiste.