FC Nantes – L’oeil de Denis Balbir : « Ne pas tomber dans la paranoïa arbitrale »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1. Retour sur le très chaud derby entre le FC Nantes et le Stade Rennais (0-1) ce dimanche.

« Dimanche, le FC Nantes s’est incliné dans son derby face au Stade Rennais (0-1) à la Beaujoire. Avant d’évoquer la prestation des Canaris, je voulais quand même saluer l’excellent travail de Julien Stephan sur le banc de cette équipe rennaise. Souvent, les changements de coach n’ont pas l’effet escompté mais à Rennes le remplacement de Sabri Lamouchi par le fils de Guy Stephan est une franche réussite. Les Rouge et Noir sont transfigurés et ils enchaînent les victoires depuis plusieurs semaines. Chaque année, le Stade Rennais se berce de grands discours ambitieux et cela retombe comme un soufflé. Et si c’était enfin la bonne année pour eux ?

« Le FC Nantes était dans la séduction, pas dans l’efficacité et c’est bien dommage »

Pour en revenir au derby et à la prestation du FC Nantes, je l’ai trouvé paradoxalement très bonne. Même si ce n’est plus le même entraîneur sur le banc ni la même philosophie, ce match des Canaris m’a un peu fait penser à celui de l’AS Monaco en début de saison qui s’était déjà soldé par une défaite (1-3). Dimanche, le FC Nantes était dans la séduction, pas dans l’efficacité et c’est bien dommage.

J’ai vu que les Nantais s’étaient plaints de la VAR après le match, réclamant deux penaltys pour des mains dans la surface de réparation. Beaucoup de clubs ont tendance à crier à l’injustice sur l’arbitrage vidéo – ou plutôt de son utilisation très personnelle par les arbitres – ces derniers temps. Avant les Canaris, c’était Saint-Etienne, Marseille, Bordeaux…

On ne va pas refaire un couplet sur la VAR. Son utilisation est compliquée et on se rend compte que, même avec les images, chaque action est sujette à interprétations différentes suivant du côté où l’on se place. Maintenant, ce serait une erreur pour le FC Nantes et Vahid Halilhodzic de tomber dans la paranoïa. Il faut continuer à travailler, à développer un beau football et les résultats viendront naturellement. Je pense et j’espère que ce sera le discours du coach après sa réaction à chaud sur l’arbitrage de Monsieur Buquet.

« Ce Mercato pourrit la vie au FC Nantes »

Face à Rennes, les Canaris ont surtout manqué de réussite ou d’adresse dans le dernier geste. Un mal personnifié par Emiliano Sala, qui n’a pas encore marqué en 2019 et qui a été décevant. Est-il perturbé par l’extrasportif ? Ce n’est pas impossible… Psychologiquement, Vahid Halilhodzic avait su trouver les mots justes pour le relancer. Cette période des transferts est en train de lui faire perdre les pédales. Est-ce les signes d’un joueur fragile mentalement ? Peut-être… S’il ne part pas, Emiliano Sala doit vraiment se remettre dedans et retrouver les sensations qui étaient les siennes jusqu’au début du mois de décembre. A Nantes, beaucoup de choses reposent sur lui. Pour moi, Sala est un bon exemple des ennuis qui peuvent engendrer ce Mercato d’hiver. Autant il sert à des équipes en difficulté comme l’AS Monaco, autant c’est un vrai problème pour d’autres. Le FCN fait partie des clubs à qui cette fenêtre de transferts hivernale pourri la vie… »

Recueilli par Alexandre CORBOZ

TÉLÉCHARGEZ VOTRE APPLICATION 100% FC NANTES.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play