LOSC – Le bilan de Denis Balbir : « Lille s’est imposé comme le trublion de la L1 »

LOSC – Le bilan de Denis Balbir : « Lille s'est imposé comme le trublion de la L1 »

Pour notre consultant Denis Balbir, le LOSC est vraiment la bonne surprise du début de saison en Ligue 1. Et pourquoi pas rêver de podium en mai ?

« Ce que fait Lille depuis le début de saison, c’est bien. Je pense que la bonne idée de départ est d’avoir confié la destinée sportive de cette équipe à Christophe Galtier il y a un an. Le coach est très impliqué dans le projet, avec un bon effectif et des jeunes qui se révèlent, un grand gardien (Maignan), une bonne défense stabilisée autour de José Fonte, des buteurs avec le tandem Pépé – Bamba… C’est vraiment une équipe pleine de culot et d’audace. Parfois, il arrive que cette jeunesse passe à côté d’un match mais dans l’ensemble, le bilan est très bon.

Quand on sort d’une année compliquée, on savoure davantage de retrouver le haut du tableau. Ce LOSC s’est imposé cette saison comme le trublion de la Ligue 1. C’est d’autant plus intéressant que cette équipe s’en sort d’abord par le jeu. J’ai encore en tête ce choc face à Lyon, sans l’une des rencontres les plus intéressantes de cette première partie de saison (2-2). Même s’ils n’ont pas gagné, on a vraiment pu apprécier les Lillois dans leurs qualités et leurs défauts. Ceux d’une équipe joueuse mais pas toujours constante. Malgré tout, ce LOSC me plait. Je le trouve attrayant.

« Le point de départ d’une nouvelle aventure »

Les Nordistes vont passer les fêtes de Noël au chaud sur le podium. On le sait : le LOSC ne rattrapera pas Paris. En revanche, avec Lyon en huitièmes de finale de la Ligue des Champions face au Barça et un calendrier plus lourd, les Dogues auront un coup à jouer. Si le coach nordiste parvient à garder son effectif en janvier, Christophe Galtier aura vraiment toutes les cartes en main pour viser la Ligue des Champions en fin de saison. A condition, bien sûr, de rester rigoureux et efficace.

Lille a vraiment les moyens d’y parvenir. Toute la région attend ça. Tout un peuple attend ça. La C1, cela peut aussi être l’occasion de conserver certains joueurs une année de plus. Pourquoi ne pas rêver ? Lille est une place forte du football français. J’ai encore en tête le Lille de Claude Puel qui avait affronté le grand Manchester United en C1 et dont les années fastes s’étaient achevées en 2011 avec le doublé Coupe – Championnat sous la houlette de Rudi Garcia. Je pense qu’on peut se trouver au point de départ d’une nouvelle histoire. Je leur souhaite. Cette équipe est solidement armée même si elle peut encore se bonifier. »

Recueilli par Alexandre CORBOZ