LOSC – L’oeil de Denis Balbir : « Cette période doit servir de sonnette d’alarme »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1. Retour sur la mauvaise passe du LOSC, incapable de s’imposer depuis quatre matches et battu à Nice (0-2).

« Je ne sais pas si le LOSC rentre dans le rang actuellement. Ce qui est sûr, c’est que le club connait une grosse période de moins bien. Est-ce qu’il y a des joueurs qui se grisent ? Un club qui s’enflamme après un début de saison à succès et pas forcément attendu ? En ce moment, même si la situation comptable est tout autre, Lille donne l’impression de retomber dans certains travers. Il faut se remobiliser, retrouver du sérieux. Cette période doit servir de sonnette d’alarme. Je pense que c’est inconscient mais l’équipe nordiste vit actuellement trop sur ses acquis.

« Un problème d’individualisme derrière le trio BIP-BIP ? »

En ce début de saison, on a beaucoup parlé du trio BIP-BIP Bamba – Ikone – Pepe. Est-ce que le fait de les avoir surexposé médiatiquement n’a pas créé chez eux une envie de trop en faire aussi ? C’est tout à fait possible. On parle de trois joueurs brillants. Parfois, on a l’impression qu’ils veulent chacun faire leur numéro et exister individuellement. Pour un collectif, c’est ce qu’il peut arriver de pire. Quand ça marche, tout est beau tout est rose, les joueurs sont efficaces et c’est magnifique. Quand ça marche moins, des joueurs comme Nicolas Pepe ou Jonathan Bamba doivent apprendre à se remettre au service des autres, arrêter de penser aux petits comptes individuels et se rappeler qu’ils ont un avant-centre (Rui Fonte, Loïc Rémy ou Rafael Leão) devant qui est aussi là pour faire que cette équipe gagne.

« A Christophe Galtier de trouver les leviers »

Connaissant Christophe Galtier, on peut penser qu’il saura trouver les leviers pour remettre ses joueurs dans le droit chemin. C’est un gros travail à mener, un travail aussi à individualiser au cas par cas. Le LOSC a quand même un effectif relativement jeune. Ce genre de période est normale. En début de saison, Lille n’était pas forcément attendu. Désormais, il n’y a plus d’effet de surprise. L’entraîneur des Dogues l’a dit : il faut arrêter de jouer pour attaquer mais plutôt chercher à marquer et penser un peu plus au résultat. »

Recueilli par Alexandre CORBOZ