LOSC – L’oeil de Denis Balbir : « Il y a une vraie dépendance au duo Pépé – Bamba »

LOSC : Nicolas Pépé s’est fait un nouvel ennemi en L1

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1. Comme la semaine passée, notre consultant revient sur les performances du LOSC, deuxième du classement vainqueur à Nîmes au terme d’un match assez fou (3-2).

« D’une semaine à l’autre, le LOSC change de visage. D’une équipe incapable de produire du jeu à domicile contre Reims (0-0), on a vu des Dogues solidaires en infériorité numérique pendant plus de 70 minutes et très forts en contre-attaque à Nîmes (3-2). Ces deux matches sont finalement assez symbolique de ce qu’est Lille ces dernières semaines. L’équipe de Christophe Galtier était très régulière en début de saison. Aujourd’hui, c’est moins le cas. Elle est capable de réussir des choses quand on ne les attend pas et de passer à côté d’une échéance plus facile.

« La victoire à Nîmes va leur faire du bien »

Cette victoire aux Costières face à un adversaire loin d’être un ténor du championnat mais toujours pénible à affronter va leur faire du bien. En Ligue 1, on sent bien que les Lillois sont de plus en plus attendus. Parfois, les Nordistes déçoivent. Parfois, comme hier à Nîmes, ils montrent de belles choses. Pourtant, rien n’était simple dans le Gard malgré le but rapide de Rafael Leão. Le LOSC a rapidement perdu José Fonte. Christophe Galtier a été envoyé en tribune dans la foulée. Il a fallu un gros mental aux Dogues pour ne pas accuser le coup.

« Quand le tandem Pépé – Bamba va, tout va »

Dimanche, le LOSC a bénéficié de son duo Pépé – Bamba en pleine forme (1 but, 1 passe décisive chacun). Cela me fait plaisir pour eux. Oui, il y a une vraie dépendance lilloise à ce duo. Cela peut être inquiétant dans la mesure où si l’un des deux s’en va ou se blesse, cela peut perturber l’équilibre du club. En même temps, c’est commun à toutes les équipes d’avoir des joueurs vedette qui tirent le collectif vers le haut Ces derniers temps, Nicolas Pépé et Jonathan Bamba ont eu un coup de mou. Leur méforme a justement coincidé avec le début des soucis lillois. A cette période-là, on les avait beaucoup vu et entendu dans les médias. Trop peut-être. On a même pu penser qu’ils avaient pris un peu le cigare ou qu’ils se voyaient déjà un peu ailleurs. Là, le tandem Pépé – Bamba semble s’être remis au travail. Ils se sont reconcentrés sur les objectifs de leur club, bien conscients que ce n’est que comme ça qu’ils resteront dans le viseur des grosses écuries qui les suivent. C’est la meilleure chose qui pouvait arriver au LOSC pour bien finir l’année 2019. »

Recueilli par Alexandre CORBOZ