LOSC – L’oeil de Denis Balbir : « J’espère que les instances feront preuve de discernement »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1. Cette semaine, notre consultant ne pouvait pas passer à côté des graves incidents qui ont émaillé l’après-match de LOSC – MHSC.

« Ce qu’il s’est passé après le match Lille – Montpellier prouve combien le mal est profond au LOSC. On l’avait déjà décelé avec les problèmes extrasportifs du club, les soucis financiers, le départ de Marcelo Bielsa… Sur le terrain, les joueurs sont perdus. L’effectif est jeune avec beaucoup de joueurs étrangers et bien sûr qu’il n’y a pas beaucoup de cohérence. Le staff doit aussi se demander ce qu’il fait là. Il y a une somme de choses qui font que les résultats sont ce qu’ils sont. Mais, même si dans les coulisses le club va mal, cela ne motive pas ce genre de comportements. C’est même fortement condamnable !

« Je redoute le retrait de points »

Il ne faut pas croire que ces évènements vont permettre aux joueurs de sortir de la fébrilité dans laquelle ils sont. Vu la gravité des faits, il est possible que la Commission de discipline prononce le huis-clos contre le LOSC. Ce sera une difficulté de plus à contourner. Pour avoir déjà commenté un match entre le PSG et Bastia à huis-clos au Parc des Princes, ce n’est facile pour l’équipe qui reçoit. Mais ce débordement peut avoir des conséquences très graves pour la suite de la saison. J’espère que les instances feront preuve de discernement et ne sanctionneront pas trop lourdement le club qui semble avoir pris des mesures contre les fauteurs de troubles. Outre l’aspect financier, je redoute le retrait de points. Retirer des points à un club déjà en difficulté, c’est lui mettre encore plus la tête sous l’eau. Allez dire aux joueurs qui se sont faits agresser lors de l’envahissement qu’ils vont en plus perdre des points au classement …

« J’espère qu’on traitera le problème individuellement »

J’espère qu’on traitera le problème individuellement en punissant les personnes qui ont pété un câble samedi soir. Oui, il n’y a pas eu de blessés mais il aurait suffi qu’un déséquilibré profite du laxisme des fouilles dans les stades pour faire rentrer un couteau et on ne sait pas ce qu’il aurait pu se passer. On n’est pas passé loin d’un drame. Que des supporters rentrent sur le terrain pour frapper leurs propres joueurs, c’est quasiment du jamais vu en Ligue 1. Est-ce qu’avec toutes les images et les caméras, on sera en mesure de connaître l’identité de ceux qui ont fait ça et les punir de manière individuelle ? Je l’espère en tout cas… »

Recueilli par Alexandre CORBOZ