OL – ASSE / L’oeil de Denis Balbir : « Pas un derby époustouflant »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1. Retour sur le derby de vendredi dernier entre l’OL et l’ASSE (1-0 pour les Gones).

« Autant le dire tout de suite : cela n’a pas été un derby époustouflant. La semaine passée, nous avions abordé le sujet du contexte et je pense que ça a joué. On était très loin d’assister à un OL – ASSE qui restera dans les mémoires. Vendredi dernier, on a d’abord vu 45 bonnes minutes de Saint-Etienne, puis les Verts se sont un peu éteints.On connait la faculté de Lyon de savoir faire le nécessaire dans ces cas-là. Sans être brillants, les hommes de Bruno Genesio ont répondu présent en marquant sur un corner par Jason Denayer. Sainté a plié mais n’a surtout pas su concrétiser les quelques actions qu’ils ont eu. Les Stéphanois sont tombés sur un bon Anthony Lopes en face. Il y a aussi eu une décision arbitrale discutable aussi avec un penalty qui aurait pu être sifflé sur Yannis Salibur.

« L’attaque manque de tranchant, la défense à trois une idée pour l’avenir »

J’ai vu que les Verts sont tous plaints de la VAR. Oui, le penalty aurait du être sifflé. Comme le carton rouge de Rafael était logique malgré le débat qu’a tenté de lancer le Brésilien après son geste. Après, avoir un penalty c’est une chose mais rien ne dit qu’il aurait été transformé. Il ne faut surtout pas se cacher derrière ça et occulter les difficultés des Verts à conclure leurs actions. On l’a encore vu à Lyon. Malgré son potentiel évident et la qualité des joueurs qui la compose (Khazri, Salibur, Cabella, Diony), l’attaque ligérienne manque de tranchant dans le dernier geste. Il faudra corriger ça à l’avenir. Cette capacité de se créer des situations est quand même encourageante.

Il y a aussi eu du mieux défensivement. Jean-Louis Gasset a côtoyé de bons coaches. C’est lui-même un bon coach. Sans faire de l’ASSE un laboratoire, il tente des choses et parfois – comme à Lyon – ça fonctionne. On a tous vu que le problème stéphanois du début de saison, c’était l’axe défensif même si Loïc Perrin revenait bien avant sa blessure. Cette association Debuchy – Subotic – Kolodziejczak, c’était une réponse au problème. Cela montre aussi qu’il est à l’écoute des critiques. On ne peut pas lui reprocher ce choix. Ca n’a pas complètement payé puisque les Verts ont pris un but mais je pense que c’est une idée pour l’avenir.

« Sainté voyage mal chez les concurrents directs »

Sur le papier, que l’OL batte Saint-Etienne à domicile, c’est logique. Sur ce match, je pense que l’ASSE n’aurait pas volé de prendre un point mais bon… Psychologiquement, je ne pense pas que Saint-Etienne accusera le coup après ce match. L’équipe est toujours dans la course à l’Europe. Personnellement, ce qui m’embête le plus après cette défaite, c’est de voir les Verts voyagent mal chez les concurrents directs. Saint-Etienne perd à Paris, perd à Lille, perd à Lyon… Zéro points sur neuf possibles. Ce sont trois équipes qui sont aujourd’hui devant au classement. Quand on veut accrocher le Top 5, il faut savoir prendre de grapiller un minimum sur ce genre de matches. J’espère qu’au match retour, les Verts seront en capacité de battre au moins l’OL et le LOSC. Sinon ce sera compliqué de rester dans les ambitions. »

Recueilli par Alexandre CORBOZ