OM – L’oeil de Denis Balbir : « Marseille en ce moment, c’est la honte »

OM : pitres, honneur bafoué, honte...René Malleville se déchaine contre les joueurs marseillais

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1. Notre consultant revient sur l’élimination de l’OM face à Andrézieux-Bouthéon (0-2) en Coupe de France.

« Ce qu’a vécu l’Olympique de Marseille dimanche dans le Chaudron face à Andrézieux (élimination 2-0), c’est la honte. On peut aimer le club, aimer les joueurs, l’entraîneur, le staff. On peut tout pardonner mais se faire éliminer des trois coupes en l’espace de quelques semaines, c’est forcément la honte. Surtout de la manière dont ça s’est passé à chaque fois. Finir lanterne rouge de son groupe en Europa League, c’était déjà compliqué. Avoir un accident en Coupe de la Ligue au Vélodrome face à Strasbourg, ça pouvait arriver mais là, les Phocéens ont concédé une défaite nette face à des amateurs. L’équipe d’Andrézieux a certes bien joué mais, avec tout le respect qu’on peut avoir pour cette formation ligérienne, on parle d’une équipe de 4e division qui n’a eu aucun mal à percer la défense marseillaise à deux reprises.

« Une humiliation, une faute professionnelle »

C’était une humiliation. Aucun qualificatif n’est usurpé. A Marseille, le malaise est de plus en plus profond. Sur le terrain, on est capable de ce genre de fautes professionnelles. Dans le vestiaire, on se chamaille sur qui doit gagner plus d’argent que l’autre… Que des garçons comme Mandanda, Payet ou Luiz Gustavo, avec toute leur expérience, se fassent éliminer par une équipe comme Andrézieux, c’est juste lamentable. Je ne sais pas comment l’OM va sortir de cette impasse. Le Mercato d’hiver peut-il les sauver ? Est-ce que la solution sera le fameux Mario Balotelli ? Je ne sais pas. Déjà, pour faire un Mercato de janvier potable, il faudra vendre des joueurs et personne ne s’arrache les joueurs placardisés de l’OM (Abdennour, Mitroglou). Pour moi, le problème est plus global. Il y a une vraie remise en question individuelle et collective à faire. Il faut vraiment se ressaisir car Marseille touche vraiment le fond…

« L’élimination d’Andézieux sonne sans doute la fin d’une époque à l’OM… »

Aujourd’hui, le gros de la colère des supporters se concentre sur Rudi Garcia. Y a-t-il une cassure entre le vestiaire et l’entraîneur comme certains le pensent ? Difficile à dire. A l’automne 2017, Garcia avait déjà été discuté avant de redresser la barre et de finir l’année en trombe avec une finale d’Europa League. Là, il ne faut pas oublier que l’OM a deux matches en retard (ASSE, Bordeaux) et est toujours en course pour le podium en Ligue 1. Il faut aussi prendre en compte le fait qu’il sera difficile pour les dirigeants marseillais de licencier quelqu’un à qui il faudra donner plus de 10 M€ d’indemnités du fait de sa récente prolongation. Ma seule certitude sur le cas Rudi Garcia, c’est qu’il sera difficile de finir la saison avec lui si certains cadres ont effectivement décidé de l’abandonner. Dimanche, cela ressemblait à un sabordage. Cette élimination contre Andrézieux-Bouthéon sonne sans doute la fin d’une certaine époque…»

Recueilli par Alexandre CORBOZ