ASSE : le coût des lofteurs

L’an passé, il y avait Sylvain Monsoreau, Boubacar Sanogo et Gonzalo Bergessio. Maintenant, c’est Gelson, Bayal Sall et Guirane N’Daw. Trois joueurs qui ne font plus partie des plans de Christophe Galtier, l’entraîneur stéphanois, mais que l’ASSE continue d’entretenir malgré tout. On appelle ça le « loft ». A eux trois ces indésirables représentent tout de même 25% de la masse salariale de l’effectif professionnel, comme le rappelle le quotidien Le Progrès ce matin. En y ajoutant le Brésilien Paulao, c’est donc quatre joueurs dont les Verts doivent se débarrasser afin d’équilibrer les comptes et plafonner la masse salariale à 7 M d’€, comme cela avait été convenu début juin suite au contrôle effectué par la DNCG. Encore faut-il trouver des points de chute pour ces  »lofteurs », toujours sous contrat.