FC Nantes : Pierre Ménès ne se remet pas d’un coup fatal porté par le PSG

Pierre Ménès ne comprend pas pourquoi un penalty a été accordé contre le FC Nantes en demi-finale de la Coupe de France suite à une main de Nicolas Pallois (3-0).

Le FC Nantes est à l’arrêt. Malgré des dispositions parfois séduisantes dans le jeu, les Canaris sont incapables de les matérialiser dans les résultats. Ils l’ont encore prouvé dimanche en s’inclinant au Stadium face à une équipe du TFC un peu moins fragile (0-1).

Que se serait-il passé, hier, si le FCN avait ramené de Paris une qualification pour la finale de la Coupe de France ? Face au PSG, les hommes de Vahid Halilhodzic ont en effet été battus malgré une prestation cohérente. Problème, ils ont été plombés par un penalty polémique après une main de Nicolas Pallois (0-3).

Pierre Ménès, d’ailleurs, ne comprend toujours pas cette sanction. A l’heure où des décisions contraires ont été validées lors du match entre le Stade de Reims et le LOSC, hier à Delaune (1-1).

« La VAR est entrée en scène en décidant de ne siffler ni la main d’Oudin dans sa surface ni celle de Soumaoro dans la sienne, analyse-t-il sur son blog. Moi, qu’on ne donne penalty ni sur l’une ni sur l’autre de ces actions, ça ne me choque pas. Mais dans ce cas, pourquoi y a-t-il eu penalty pour le PSG sur la main de Pallois face à Nantes. Pourquoi y a-t-il eu penalty pour Manchester au Parc ?

« Cela devient intenable pour les arbitres et impossible pour les joueurs »

Le problème, c’est qu’il n’y a aucune uniformisation de l’arbitrage à ce niveau-là, que ce soit au niveau national ou international. Parce qu’il n’y a aucune directive précise en ce sens. Cela devient intenable pour les arbitres et impossible pour les joueurs, qui ne savent jamais s’ils vont être sanctionnés ou pas en cas de main involontaire. »

JP

Amoureux du foot, votre APPLICATION BUTFOOTBALLCLUB est disponible.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play