Résultats Coupe de France : l’OM sorti en 32es de finale par Andrézieux (0-2), Rennes en prolongation

OM : Steve Mandanda répond aux critiques sur son poids

Depuis 14 heures 15, l’OM affrontait Andrézieux en 32e de finale de la Coupe de France. Et l’OM a été éliminé ! Autres matches : Stade Rennais-Brest et Stade de Reims-Lens.

Il était donc dit que ces 32es de finale de Coupe de France réserveraient des surprises. Comme peu, très peu, de spécialistes pouvaient s’y attendre. Ce fut encore le cas aujourd’hui. Au stade Geoffroy-Guichard, tout d’abord, avec l’Olympique de Marseille, qui affrontait l’ASF Andrézieux. Les joueurs de Garcia ont été menés au score dès la 17e minute. But inscrit de la tête par Bryan-Clovis Ngwabije sur corner.

Les Marseillais, transparents et maladroits (Caleta-Car), ont mis plusieurs minutes avant de proposer du jeu. Sans se créer une seule occasion nette en 45 minutes ! Au retour des vestiaires, les Phocéens, plus agressifs, se créaient enfin trois occasions en une minute (61e) avec une frappe de Ocampos, une reprise non cadrée de Germain et une tête, sur corner, de Rolando, parfaitement arrêtée par le gardien d’Andrézieux. Valère Germain, lui-aussi, manquait la balle de l’égalisation (72e), idéalement servi par Thauvin, mais incapable d’exécuter une « Madjer », seul face au but.

En fin de match, alors que l’OM poussait, Andrézieux doublait la maise par l’intermédiaire de Florian Milla, formé à l’ASSE, et qui trompait Mandanda d’une demi-volée du pied droit (2-0, 83e).

Dans les autres rencontres, le Stade Rennais, qui accueillait un autre club breton, le Stade Brestois, a été mené sur sa pelouse du Roazhon Park, 0-2. Les Brestois, une habitude, s’en sont remis à Gaëtan Charbonnier qui a ouvert le score à la 24e minute, et doublé la mise (41e), avant que Rennes ne réduise le score par Hunou (41e) et que Sarr égalise au retour des vestiaires (49e) sur une frappe sèche du pied droit à l’entrée de la surface de réparation. Les deux équipes sont en prolongation.

Enfin, le Stade de Reims a construit son succès face au Racing Club de Lens en première période. Avec un but signé Oudin à la 32e minute, sur une frappe imparable du pied gauche, puis sur pénalty (36e) par l’intermédiaire de Cafaro. 2-0.

Dans la dernière rencontre, l’AS Monaco s’est imposé sur le terrain du Canet-en-Roussillon, 1-0.