Équipe de France : Hugo Lloris prend cher après son arrestation en état d’ébriété

Arrêté pour avoir conduit en état d’ivresse, le capitaine de l’équipe de France Hugo Lloris a connu ce mercredi la sanction de la justice pour son dérapage.

Il était tout sourire, dimanche soir, Hugo Lloris. Après avoir suivi France-Pays-Bas (2-1) en tribunes, le gardien est descendu sur la pelouse pour la petite célébration de la victoire à la Coupe du monde. Il a été appelé en dernier, s’est saisi du précieux trophée, a salué tous les membres du staff avant de rejoindre ses coéquipiers dans le rond central, qui ont littéralement explosé quand il est arrivé près d’eux.

Mais ce mercredi, c’était le retour à un quotidien moins guilleret pour le portier de Tottenham. Arrêté au petit matin du vendredi 24 août en état d’ébriété avec plus de deux fois la limite légale d’alcool dans le sang, il était jugé ce mercredi. Le tribunal de Westminster lui a infligé une suspension de permis de 20 mois et une amende de 56.200€.

Dès le lendemain de son dérapage, Hugo Lloris s’était excusé auprès de ses partenaires, de son club, des supporters et de sa famille pour la mauvaise image qu’il avait donnée de lui.

R.N.