FC Nantes : les 4 facteurs qui ont causé la chute des Canaris
Loic GuillouCredit Photo - Icon Sport
par Mathias Merlo
CONSTAT

FC Nantes : les 4 facteurs qui ont causé la chute des Canaris

Dans un entretien accordé à La Maison Jaune, Loïc Guillon est revenu sur la chute du FC Nantes depuis le début des années 2000. Une chute entamée avant l'arrivée de Waldemar Kita...

Zapping But! Football Club FC Nantes : la rétrospective de l'année 2020 des Canaris

La famille du FC Nantes se lâche sur Waldemar Kita. Coupable d’avoir consommé trois entraîneurs (Gourcuff, Domenech et Kombouaré), le boss des Canaris cause le courroux des amoureux des Jaunes. Y compris chez les anciens du club. 

Pour la Maison Jaune, Loïc Guillon a expliqué en plusieurs points la mauvaise passe traversée par son club de cœur, ne mettant pas non plus tout sur le dos de l'actuel patron du FCN, rappelant que les premiers soucis sont intervenus avant 2007 : « Le vrai départ, c’est quand vous enlevez Denoueix. Vous enlevez un coach historique, vous changez de propriétaire de club, on met une nouvelle ligne directrice… » 

Après avoir enlevé Raynald Denoueix, le FC Nantes s’est coupé des cadres sur le terrain pour Guillon : « Et puis à un moment donné vous cassez votre noyau de joueur. Vous enlevez d’abord Yepes, Armand, Berson, Ziani…. Il y a une première vague de joueurs essentiels qui partent. Derrière on recrute, mais ce n’est pas forcément les bons recrutements. Puis vous avez la seconde vague, avec Micka Landreau qui part notamment. Vous enlevez le patron avec d’autres éléments, et là le noyau est cassé. » 

Kita malheureusement digne héritier de la désastreuse gestion Dassault

Enfin, l’ex-défenseur central estime que le recrutement effectué ces dernières années n’a pas été digne du FC Nantes : « À côté de ça, votre recrutement n’est pas à la hauteur des joueurs qui viennent de partir. Donc la mayonnaise ne prend plus, vous arrivez sur une autre mentalité, avec des gros salaires notamment. Ce qui fait qu’à un moment donné vous ne reconnaissez plus votre groupe. » Enfin Guillon a pointé le pêcher mignon de Waldemar Kita : « Ajoutez à cela la valse des entraîneurs, et vous sentez que le club part en vrille ! » 

Pour lui, ces éléments expliquent les descentes en Ligue 2 des pensionnaires de la Beaujoire : « Quand on est joueur, on le sent dès le départ. On se dit attention, ça va être compliqué. Alors forcément, vous essayez de vous battre, de tout donner, de faire des choses, mais à un moment donné vous sentez que le groupe n’est pas là, et ne va pas répondre comme vous souhaiteriez. Et ça s’écroule. Quand vous frôlez la relégation une année, deux années, à un moment donné vous tombez. Et c’est ce qu’il s’est passé malheureusement. » Avant-dernier de Ligue 1, le FC Nantes va lutter pour sa survie au sein de l’élite.  

Interview réalisée par La Maison Jaune