FC Nantes : Rémy Riou prend la défense de l’attaque des Canaris

Une nouvelle fois muette face à Nancy (0-2), l’attaque du FC Nantes se fait tomber dessus. Rémy Riou tente de défendre ses partenaires offensifs.

Encore une fois, le FC Nantes a pêché dans la finition avant de se faire surprendre par une équipe de l’AS Nancy-Lorraine hyperréaliste dimanche après-midi (0-2). « Peut-être on dit changer notre fusil d’épaule et s’inspirer de leur efficacité. Ça nous ferait du bien de pouvoir marquer comme ça », a lâché Guillaume Gillet en zone mixte. Forcément, le secteur offensif est une nouvelle fois pointé du doigt. Ce qui agace Rémy Riou :

« Comment régler le problème offensif ? Arrêtez d’en parler et de cogiter. Ça fait un petit moment qu’on tape sur le secteur offensif. Il faut être un peu plus instinctif, plus libéré devant le but pour marquer. On sait le faire. »

Malheureusement pour lui, les détracteurs du jeu offensif nantais ont quelques arguments à faire valoir. Muette pour la 10e fois en 23 journée, l’attaque des Canaris (qui n’a marqué que cinq petits buts à la Beaujoire) a été rattrapée par Palerme et s’affiche désormais comme la pire d’Europe. Un camouflet pour Mariusz Stepinski ou encore Felipe Pardo, en grande difficulté dimanche face à l’ASNL (0-2).

Arnaud Carond