RC Lens : la montée en 2019, un sujet déjà tabou dans le vestiaire des Sang et Or ?

Pour Walid Mesloub, le RC Lens aurait tort de crier sous tous les toits sa volonté de monter en Ligue 1 la saison prochaine.

Arrivé libre cet hiver en provenance de Lorient, Walid Mesloub (32 ans) a convaincu les dirigeants du RC Lens de lui offrir un contrat de deux ans et demi. L’ex-international algérien sera sans doute l’un des leaders des Sang et Or pour la saison 2018-2019. Une saison déterminante pour le club puisque l’actionnaire Solferino n’a pas manqué de répéter l’importance économique de ne pas manquer le train de la Ligue 1 une troisième fois de rang.

Comme Walid Mesloub l’a fait savoir à MadeInLens, le Racing aurait cette fois-ci l’ambition plus discrète après le fiasco de l’exercice 2017-2018. « Je pense que le RC Lens n’est pas à sa place, mais il ne faut pas non plus crier n’importe-quoi sur tous les toits. Il faut rester concentrés sur soi-même, travailler durement et à l’écart pour atteindre les objectifs et ne pas trop parler (…) Je pense que Nîmes, en début de saison, n’a pas crié sur tous les toits qu’ils voulaient remonter, l’AC Ajaccio n’a rien dit, Clermont non plus. Il ne faut pas parler, se concentrer sur ses objectifs et le terrain, et ensuite montrer quels sont nos objectifs », a fait savoir le milieu de terrain.

Arnaud Carond