FC Barcelone – Disparition : Pourquoi Johan Cruyff (1947-2016) était un homme d’exception

La nouvelle est tombée il y a quelques minutes : le légendaire Johan Cruyff (1947-2016) est décédé, victime d’un cancer du poumon. Une nouvelle qui ne manquera pas de bouleverser l’Europe du football.

Difficile de résumer la carrière de ce joueur en quelques lignes, lui qui a marqué plusieurs générations de footballeurs. Né en 1947 à Amsterdam, juste en face du stade de l’Ajax, Johan Cruyff intègre le centre de formation du club batave à l’âge de 16 ans. Un an plus tard, en 1964, il effectue ses débuts avec l’équipe première et s’installe aussitôt dans la peau d’un titulaire indiscutable. C’est le début des années Rinus Michels, l’entraîneur de l’Ajax, et du célèbre football total. Au cours des années 70, Cruyff, que l’on commence déjà à surnommer le Hollandais volant, s’adjuge trois Coupe d’Europe des Clubs champions avec son club formateur (1971, 1972, 1973) et inscrits plus de 300 buts toutes compétitions confondues. En 1974, lors de la Coupe du monde, il illumine à lui-seul le jeu de la sélection néerlandaise, avant de chuter en finale contre la RFA (1-2).

Engagé politiquement

L’autre moment fort de la carrière de Cruyff sera son passage, cinq saisons durant, au FC Barcelone. Avec, notamment, un titre de champion d’Espagne, une Coupe du Roi, et des messages forts envoyés au peuple de Catalogne. Car celui qui était reconnaissable entre tous avec son numéro 14, et qu’on surnommait également El Flaco (le maigre) avait décidé de se distinguer en dehors des terrains. Cruyff a ainsi disputé une rencontre avec la sélection de Catalogne (qu’il entraînera même en 2009), donné un prénom catalan à son fils (Jordi) et sans cesse clamé son amour de Barcelone. Pas étonnant, dès lors, qu’il soit revenu entraîner le Barça par la suite, entre 1988 et 1996, avec qui il remportera quatre titres de champion d’Espagne, deux Coupes du Roi, une Coupe des Coupes et une Coupe d’Europe des Clubs Champions.

Johan Cruyff restera à jamais le numéro 14 du football mondial. L’homme aux trois Ballons d’Or (1971, 1973, 1974), aux gestes rares et à la classe incarnée. On attend déjà, et avec une certaine émotion, l’homme qui lui sera rendu par le FC Barcelone au cours des prochains jours.

 

Benjamin Danet

Journaliste et Directeur Général de But!