FC Barcelone, Real Madrid : Quand Andres Iniesta balance sur un coupable idéal

L’ancien milieu de terrain du FC Barcelone, Andres Iniesta, qui évolue aujourd’hui au Japon, a tenu à donner son point de vue sur la mauvaise ambiance qui a un temps régné au sein de la sélection espagnole.

Il est désormais à des milliers de kilomètres du Camp Nou et du Bernabeu. Loin de l’ancestrale rivalité Barça-Real qui nourrit, aujourd’hui comme demain, l’histoire même du football espagnol. Légende catalane, Andres Iniesta est désormais un élément star de la J-League, le championnat japonnais, sous les couleurs du Vissel Kobe.

Ce qui, visiblement, ne l’empêche pas de donner son point de vue. Et notamment sur la sélection espagnole, trois années durant, au cours desquelles un homme, en particulier, aurait été l’élément clé de la mauvaise ambiance. Son nom ? José Mourinho, alors entraîneur du Real Madrid (2010-2013). Et ce au lendemain même du sacre mondial de la Roja.

Des propos tenus dans l’émission Salvados sur la chaîne Sexta TV « José Mourinho était l’élément clé de la mauvaise relation qu’il y avait entre nous. C’était surréaliste. Ce n’était pas l’habituelle rivalité, il y avait cette fois de la haine. Mourinho cultivait cette ambiance et c’était insupportable. Ça a fait beaucoup de mal à la sélection et aux coéquipiers en équipe nationale. »

L.T.