Real Madrid : statu quo en vue

Au sortir d’une campagne 2011-2012 éclatante, le champion d’Espagne s’apprête à vivre un mercato relativement calme. Seul le départ de Kaka est pour l’instant à l’ordre du jour. Enfin de la stabilité à Santiago Bernabeu ?

On ne change pas une équipe qui gagne ! Ce vieil adage devrait être la ligne de conduite du Real Madrid cet été, après une saison largement réussie. En ravissant le trône de la Liga au rival barcelonais, le club merengue a marqué les esprits. De quoi inciter les dirigeants madrilènes à miser sur la continuité pour maintenir cette belle dynamique. Ils ont d’ailleurs commencé le travail fin mai en prolongeant son entraîneur, le Portugais José Mourinho, jusqu’en 2016. Dès lors, on voit mal le « Special One » se séparer de son armada latine, à commencer par son compatriote Cristiano Ronaldo. Dans le sillage de CR7, les Pepe, Marcelo, Di Maria et même Higuain, un temps annoncé sur le départ, devraient être conservés. Le Français Benzema aussi.

Silva dans le viseur

Pas question de tout bouleverser, donc, mais plutôt de procéder à quelques retouches dans l’effectif. Ainsi, le Brésilien Kaka (30 ans) sera sans doute la seule star du Real à changer d’air. Reste à trouver un point de chute au Ballon d’or 2007 (PSG, Milan AC), dont la valeur marchande demeure élevée (environ 30 millions d’euros).

Au rayon des arrivées, la Casa Blanca cherche un latéral droit et hésite encore entre le Brésilien Maicon (Inter Milan, 30 ans), le Polonais Piszczek (Borussia Dortmund, 27 ans), et l’Espagnol Azpilicueta (Marseille, 22 ans). Florentino Pérez aimerait également s’offrir un autre créateur. Luka Modric (Tottenham, 26 ans) et David Silva (Manchester City, 26 ans) sont espérés mais leur profil rappelle beaucoup celui de l’Allemand Mesut Özil. Attention au péché de gourmandise…

A. B.