Real Madrid : les 5 dates marquantes de l’année 2016

Le Real Madrid va boucler une année 2016 riche en émotions avec plusieurs prouesses réalisées sous la houlette de Zinédine Zidane. Flash back.

4 janvier : Zidane remplace Benitez

Incapable de faire bien jouer le Real Madrid et de contenter Cristiano Ronaldo, Rafael Benitez est débarqué six mois seulement après son arrivée à la Maison Blanche. Son successeur est tout trouvé : Zinédine Zidane. A l’issue d’une conférence de presse en grande pompe, le champion du monde 98 s’installe sur le banc de l’équipe première et entame enfin sa carrière de coach principal. Avec un succès incroyable au fil de la saison.

27 février : première défaite de Zidane contre l’Atlético 

Jusque-là, le rendement de l’équipe coachée par Zidane est plutôt honorable. Le Real Madrid joue mieux et ses stars adhèrent complètement au discours apaisant de l’entraîneur merengue. Cristiano Ronaldo en tête. Sauf qu’un grain de sable va s’imiscer dans cette belle mécanique : Diego Simeone. L’Atlético Madrid est en effet la première équipe à faire chuter le Real à la sauce Zidane, qui plus est au Bernabeu (0-1, but de Griezmann). Avec cette défaite, les Merengue pointent alors à 4 points de leurs bourreaux du jour et 9 du FC Barcelone…

2 avril : Zidane remporte son premier Clasico… au Camp Nou

Au lendemain du poisson d’avril national en France, Zinédine Zidane va faire trembler nos voisins espagnols. Alors que le FC Barcelone part grand favori dans le Clasico, c’est bel et bien le Real Madrid qui sort vainqueur d’une savoureuse confrontation au Camp Nou grâce à un but au finish d’un certain Cristiano Ronaldo (1-2). L’exploit est d’autant plus marquant que Sergio Ramos avait été expulsé quelques minutes plus tôt (84e). Le Real Madrid brise ici la série de 39 matches invaincus du Barça. La légende du coach Zidane est en marche.

28 mai : Zidane sacré sur le banc en Ligue des champions

La légende Zidane va prendre un virage encore plus impressionnant ce jour-là à San Siro puisque le Real Madrid est sacré champion d’Europe pour la 11e fois de son histoire après son succès contre l’Atlético de Madrid (1-1, 5-3 aux t.a.b.). Zizou est alors le deuxième Français à gagner la C1 comme entraîneur après Helenio Herrera (1964, 1965), et il devient le septième homme à remporter cette compétition comme technicien après l’avoir déjà enlevée en tant que joueur. Il rejoint dans l’histoire Miguel Munoz, Giovanni Trapattoni, Johan Cruyff, Carlo Ancelotti, Frank Rijkaard et Josep Guardiola. Du travail de grand pro.

18 décembre : le Real sacré au Mondial des Clubs

Leader incontesté de la Liga, le Real Madrid s’aventure au Japon pour truster un nouveau titre, celui du Mondial des Clubs. Et ne va pas se rater. Grâce à Cristiano Ronaldo, premier joueur à signer un triplé lors d’une finale de cette compétition, les Merengue arrachent le sacre devant les Kashima Antlers en prolongations (4-2 ap) et règnent plus que jamais sur le toit du monde. Quelques jours auparavant, grâce à un succès aux forceps arraché face au Deportivo La Corogne (3-2), le Real Madrid de Zinedine Zidane venait en effet de battre un record historique avec une série de 35 matchs sans défaite ! La marque du Real Madrid de Leo Beenhakker, obtenue entre octobre 1988 et avril 1989, est tombée. Prochain défi de Zidane ? Aller chercher le record du Barça de Luis Enrique, qui a enchaîné 39 rencontres sans perdre pendant la saison 2015/2016.

JP