Real Madrid : même la justice italienne s’incline devant Cristiano Ronaldo !

Le Chievo Vérone est en pleine tourmente. Mais la justice italienne a décidé de lui faire une fleur en reportant le procès à septembre, après la venue de Cristiano Ronaldo.

Rien n’arrête Cristiano Ronaldo. Pas même la justice. Alors que celle-ci enquête sur une combine financière du Chievo Vérone, il a été décidé que le procès, qui pourrait tout simplement rayer le club “gialloblu” de la carte de la Serie A, ne débutera que le 12 septembre. Un temps, les dirigeants du Chievo ont craint que la machine judiciaire ne s’enclenche début août, ce qui aurait pu gâcher la grande fête des débuts de Cristiano Ronaldo en Serie A, programmés le 18 de ce mois.

Pour le coup, le Bentegodi affichera certainement complet, ce qui permettra de remplir les caisses du Chievo. Car là est le nœud du problème : depuis trois ans, les dirigeants du club gonflent la valeur de leurs joueurs pour rassurer la Ligue et les créanciers par rapport à leur déficit. Dans les faits, le Chievo est criblé de dettes et n’a pas d’actifs (joueurs ou stade) pour se remettre à flot. Heureusement, Ronaldo et la Juve vont lui offrir une petite bouffée d’oxygène avant le procès du 12 septembre !

R.N.