Viktoria Plzen – Real Madrid (0-5) : Santiago Solari, un petit air de Zinédine Zidane

Real Madrid : Isco, Bale, les gardiens... Solari éteint les incendies avant le derby

Entraîneur intérimaire du Real Madrid, Santiago Solari prouve, match après match, qu’il a les épaules pour endosser le costume de technicien en chef.

C’est vrai, Julen Lopetegui a lui aussi démarré son aventure sur le banc du Real Madrid avec trois succès (en Liga) contre des petites équipes. Raison pour laquelle il serait précipité de s’enflammer pour Santiago Solari. Car entre un adversaire de Troisième division en Coupe du Roi, un mal-classé en championnat et une petite formation européenne, on ne peut pas dire que son baptême ait été très compliqué. Néanmoins, l’Argentin aurait pu se contenter de jouer la sécurité en alignant les titulaires habituels, histoire de rassurer tout le monde à travers de larges victoires.

Mais l’ancien milieu offensif n’est pas comme ça. Lui qui se verrait bien faire une longue pige sur le banc madrilène a fait comme s’il allait rester longtemps. En réalisant notamment quelques paris qu’il a déjà remportés. Pour ses débuts sur le banc en Coupe du Roi, il n’a pas hésité à lancer dans le grand bain un Vinicius Junior que son prédécesseur avait envoyé en réserve afin qu’il répète ses gammes. Le Brésilien lui a rendu sa confiance en réalisant une prestation XXL, digne d’un nouveau Neymar, et en récidivant à son entrée en jeu contre Valladolid.

Ce soir à Plzen, Solari a laissé sur le banc des joueurs du calibre de Luka Modric et Isco. Sans conséquence sur la performance d’ensemble du Real, en démonstration durant toute la première période, conclue sur le score de 4-0. Karim Benzema et Gareth Bale, si décevants sous les ordres de Lopetegui, ont tous les deux marqué. Solari se verrait bien marcher sur les traces de Zinédine Zidane. Et force est de constater qu’à l’instar du Français, les stars se sont réveillées une fois qu’il a pris les commandes de la Maison Blanche…

R.N.

Rejoignez notre chaîne But! Football Club pour encore plus de contenus sur le monde du ballon rond.