Girondins : Bordeaux tient un nouvel argument imparable pour disculper Malcom

Suspendu deux matches (un avec sursis), l’ailier des Girondins de Bordeaux Malcom a été entendu par la commission d’appel de la FFF. Il devrait être fixé ce jeudi.

Les Girondins de Bordeaux ont tout donné dans le dossier Malcom, histoire de ne pas avoir de regrets. Hier matin, le directeur général du club Alain Deveseleer s’est ainsi rendu au siège de la Fédération française pour plaider la cause du Brésilien, présent lui aussi pour s’expliquer.

L’Équipe explique que l’un des enjeux de cette entrevue était de s’assurer que la commission avait en sa possession les images d’une caméra placée en haut du virage sud. Sur ce point, Deveseleer a été rassuré : « On voit bien dessus Morel revenir sur Malcom et le toucher. À grande vitesse, c’est suffisant pour le déséquilibrer. »

Au-delà de ce présumé contact, la ligne de défense du FCGB n’a pas dévié d’un iota : il a été question de la jurisprudence Mariano Diaz, blanchi par la commission de discipline après sa simulation contre Toulouse (2-1), en dépit d’un rapport de M. Letexier, le même arbitre que lors de Bordeaux-Lyon (3-1). Stéphane Martin resterait confiant.

JP