Girondins : ces points du dossier GACP qui inquiètent la DNCG

Girondins – Mercato : GACP officialise une première signature !

Le rachat des Girondins de Bordeaux par le fonds américain GACP est loin de faire l’unanimité. Jusqu’à la DNCG, on s’interroge.

Alors que Joseph Da Grosa est attendu ce jour au conseil de la Métropole de Bordeaux pour convaincre les élus du bienfondé de son plan de reprise des Girondins, ce rachat par GACP du club aquitain suscite toujours autant de réserve. Y compris auprès de la DNCG, embêté par certains points du dossier.

Dans son édition du jour, Sud Ouest détaille les nœuds d’angoisse du gendarme financier français : le fait que GACP n’apporte que 2 M€ sur les 70 M€ nécessaires au rachat (68 M€ apportés par King Street), les taux d’intérêts des différents crédits (compris entre 12,5 et 9,25% sur les premières années), le souhait de General American Capital Partners de poser le FCGB comme garantie en cas d’échec et pour finir la décision du fonds d’investissement de s’autorémunérer (2% du budget pendant deux ans, 1,5% les années suivantes).

Du côté de la DNCG, on s’étonne aussi du projet de 10M€ d’économie de charges dès la première saison, estimant ce cap difficile à tenir…

Arnaud Carond