Girondins de Bordeaux : Gourvennec a trouvé son Planus

Reconverti défenseur central par l’entraîneur de Bordeaux Jocelyn Gourvennec, Grégory Sertic s’épanouit dans cette nouvelle fonction.

C’est avec un certain scepticisme que les observateurs avaient accueilli le retour à la compétition de Grégory Sertic, qui plus est en défense centrale. Mais l’habituel relayeur, revenu après une saison 2015/16 quasiment blanche, est en train de s’imposer un cran plus bas sous le maillot des Girondins. Sa présence au sein de certaines équipes-type de la 4e journée de Ligue 1 est là pour en attester.

Sertic s’éclate en défense

Interrogé par Sud-Ouest ce vendredi, le joueur de 27 ans avoue se plaire dans son nouveau rôle : « Je prends beaucoup de plaisir. Je ne pensais pas. À récupérer des ballons, à faire jouer mes coéquipiers, à utiliser le jeu long, même à gagner des duels de la tête. En plus, je marque ! (…) Le coach veut que l’on ressorte le ballon rapidement, pour les latéraux ou pour casser les lignes. Trouver la passe qui va éliminer directement le milieu adverse, c’est le top. Ça me plaît. »

Parmi ses modèles, Sertic cite Thiago Silva et Sergio Ramos, mais aussi… Marc Planus, qu’il a longtemps côtoyé au Haillan : « En plus, j’ai récupéré son numéro (sourire). Je trouvais sa qualité de relance impressionnante. Comme lui, je suis plus dans l’anticipation. Je ne suis pas le défenseur rugueux, mais je n’ai pas peur d’aller au duel, de rentrer dedans. » Nouveau test samedi contre Angers pour le stoppeur Sertic.

Sylvain Opair