Girondins de Bordeaux : Gustavo Poyet, disciple de Diego Simeone

En quatre mois, Gustavo Poyet a redressé Bordeaux, qui sera en Ligue Europa la saison prochaine en cas de succès à Metz, ce soir, si Nice ne l’emporte pas à Lyon. Parmi les modèles du technicien uruguayen : Diego Simeone, le coach argentin de l’Atlético Madrid.

Dans L’Equipe, Gustavo Poyet évoque ses quatre premiers mois à Bordeaux. Il retrace aussi son parcours et considère qu’il n’a connu jusqu’ici qu’un échec, au Betis Séville, où ses propos sur Diego Simeone, ancien joueur du FC Séville, le club rival, lui avait valu quelques inimitiés avec les supporters andalous. Simeone, c’est un exemple pour le successeur de Jocelyn Gourvennec chez les Girondins.

Stéphane Martin : « Il est un peu père Fouettard »

« El Cholo est incroyable, unique, estime-t-il. On doit, nous, les entraîneurs, le remercier. Parce qu’il nous a donné la possibilité de faire quelque chose de différent. Quand il est arrivé à l’Atlético, tout le monde voulait jouer comme le Barça. Simeone a montré qu’avec une identité unique, on peut aussi gagner le championnat. Grâce à lui, tous les entraîneurs peuvent dire : on va faire les choses à ma manière. » Sa méthode à lui ? Son président Stéphane Martin le dépeint comme un coach « très extraverti », « un peu père Fouettard » et qui peut être « très chaleureux ». La recette marche. Elle pourrait même conduire Bordeaux, qui reste sur 5 victoires lors des 6 dernières journées, tout droit vers l’Europe.

Laurent HESS